1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
  2. Suite à la migration du forum, si vous étiez membre alors il vous faudra faire une demande de nouveau mot de passe en cliquant ce LIEN.
    Rejeter la notice

Creux à l'accélération et calage définitif

Discussion dans 'Moteur TDI' créé par zedoudou, 10 Février 2011.

  1. Bonjour à tous !

    Je suis nouveau sur le forum et, malgré de nombreux posts traitant de sujets similaires, je n'ai pas pu trouver quelqu'un ayant exactement les mêmes symptômes...
    Ma voiture est une golf IV TDI 90.

    Tout a commencé l'été dernier, en montagne, quand la voiture s'est mise à avoir de vrais creux à l'accélération en montée.

    Le problème est réapparu chroniquement, de façon imprévisible : le plus souvent en montée, ou si la voiture est chargée et souvent avec le moteur chaud. Un trou, une reprise, un trou, une reprise et ainsi de suite, pendant une durée variable. A chaque reprise, un gros nuage blanc sort du pot.

    Là où le problème devient panne, c'est que si cela se produit alors que la voiture roule lentement, ça la fait caler. Et là, pas possible de redémarrer. Le moteur tourne très vite, comme s'il était étouffé. Mais là où ça devient carrément étrange (du moins pour moi), c'est que si tu as la chance d'avoir une pente pas loin, ou d'avoir la main d'œuvre avec toi pour pousser, la voiture redémarre en 2ème comme si de rien n'était. Et après la crise, tout marche nickel, jusqu'à la prochaine fois.

    Chez VW, ils ont cru bon d'incriminer le relais 109 et de la changer ce qui, bien sûr, n'a pas réglé le soucis. En revanche, moi, j'ai du régler l'addition...

    J'ai vu ce soir que la petite durite qui relie le réservoir de dépression à l'électrovanne de pression de suralimentation était en mauvais état et partiellement écrasé. En l'écrasant totalement et en demandant à ma femme de donner des petits coups d'accélérateur, la voiture a calé. Après ça, elle ne redémarrait pas et le moteur tournait très rapidement, comme lors des pannes décrites au dessus. A force, elle est finalement repartie. J'étais content d'avoir peut être localisé le problème mais, lors d'un deuxième essai, le moteur n'a pas calé, même s'il semblait un peu en peine...

    D'où, deux questions :

    - mon problème peut-il venir de cette durite (de toute façon à remplacer) ?
    - avez-vous une autre idée ?

    Merci d'avance !
     
    Tags:
  2. Publicité Annonceurs

  3. Re : Creux à l'accélération et calage définitif

    J'ai changé mes durites de dépression. Je ne vois pas vraiment d'améliorations...
     
  4. marcel cirozz

    marcel cirozz Membre Donateur

    Marque:
    Volkswagen
    Modèle:
    golf
    Date:
    02/1998
    Kilométrage:
    180000
    Code Moteur:
    alh
    Puissance:
    140
    Re : Creux à l'accélération et calage définitif

    j'ai un doute sur ton étouffoir situé au niveau de l'egr.
    essaies de le bloquer en position ouverte en débranchant le petit vérin et en le maintenant avec un fil de fer
    Et condamne l'egr au passage si ce n'est pas encore fait (débranches le tuyau et bouches le avec une vis)
     
  5. Re : Creux à l'accélération et calage définitif

    Tu parles de la vanne de volet d'air ? A priori pas de souci avec elle, elle fonctionne correctement. VW l'a d'ailleurs aussi confirmé. Ils ont pensé à ça quand j'ai dit que le moteur tournait très vite sans démarrer mais visiblement, c'était pas ça.

    Merci de t'intéresser à mon souci !

    Au fait, quel intérêt de condamner l'EGR ?
     
  6. Re : Creux à l'accélération et calage définitif

    hello
    ton filtre a air en est ou?
     
  7. marcel cirozz

    marcel cirozz Membre Donateur

    Marque:
    Volkswagen
    Modèle:
    golf
    Date:
    02/1998
    Kilométrage:
    180000
    Code Moteur:
    alh
    Puissance:
    140
    Re : Creux à l'accélération et calage définitif

    une rapide recherche sur google t'ouvriras les yeux
     
  8. Re : Creux à l'accélération et calage définitif

    Bonsoir,

    Désolé, je me suis absenté quelques temps.
    Je pense me lancer dans le nettoyage + condamnation de l'EGR mais je ne pense pas vraiment que le problème vienne de là.
    Mon filtre à air est neuf.

    Ce soir, en côte, 3ème, 90km/h (accélération) : rebelotte ! Le vide totale sous la pédale, je suis passé de 90 à 50 en 100m. J'aurais mis d'un coup le point mort que ça aurait fait pareil. Avant que ça cale, j'ai pu, en repassant en 2ème, refaire tourner le moteur à bas régime, réaccélérer lentement et puis hop ! la crise était passée et tout marchait bien de nouveau. Une fois encore, le problème apparait sur moteur chaud, en côte. Lors des "vides", rien ne s'allume sur le tableau de bord, je veux dire que rien ne change au niveau du tableau de bord.

    Avez-vous d'autres pistes ?

    Merci d'avance !
     
  9. skodaudi

    skodaudi Membre Donateur

    Marque:
    Audi
    Modèle:
    A4 avant
    Date:
    07/2004
    Kilométrage:
    360000
    Code Moteur:
    AVF
    Puissance:
    130
    Re : Creux à l'accélération et calage définitif

    Bonsoir,

    J'ai eu ce problème sur mon Audi 80, celà venait de la durite qui relie la vanne EGR au turbo.
    Elle était percée par le dessous.
     
  10. Re : Creux à l'accélération et calage définitif

    Merci pour ton idée. :D
    Je vérifie ça demain et vous tiens au courant !
     
  11. Re : Creux à l'accélération et calage définitif

    salut j ai le méme problème de puis se weekend elle broute ,perte de puissance ,mais elle ne cale pas !je vai vérifie comme toi tout se qui a était ecris dans vaut message !
     
  12. Publicité Annonceurs

  13. Re : Creux à l'accélération et calage définitif

    sonde de pression turbo "si y en a une!
    a froid ça marche bien?
     
  14. Re : Creux à l'accélération et calage définitif

    Oui, pas de problème moteur froid, le turbo pousse à fond sans le moindre souci.
     
  15. Re : Creux à l'accélération et calage définitif

    hello
    je suis pas mecano
    mais ça ressemble a une sonde deffectueuse
    ou geometrie variable du turbo
    ça fera pas de mal de nettoyer l egr et collecteur d admission
    as tu fais un diag au vagcom?
     
  16. Re : Creux à l'accélération et calage définitif

    J'ai vérifié que l'egr marchait bien (en débranchant la durite de dépression, on entend bien le clapet se fermer). Je l'ai néanmoins zappée (débranché et bouché la durite de dépression).

    Ayant un doute sur la vanne de volet d'air, je l'ai bloquée.

    Résultats : zéro + zéro !!!

    Pour poser le problème en d'autres termes : [glow=red,2,300]quelle pièce pourrait, par son dysfonctionnement, étouffer le moteur. Et il suffirait de faire tourner le moteur (mais pas avec le démarreur, en pente par exemple) pour que le moteur reparte, donc ne soit plus étouffé ?[/glow]

    Une sonde ? Laquelle ? Et pourquoi seulement de temps en temps, moteur chaud seulement et en forçage (montée ou poids dans la voiture) ?

    Je n'ai pas d'outil de diagnostic vag-com.

    Si quelqu'un a une idée....

    Ce qui me tue le plus, c'est que j'ai besoin de la voiture pour faire 1000 bornes et bien chargé en plus. Je vais être obligé de louer une caisse !!!! ARGUEUH !!!!
     
  17. Re : Creux à l'accélération et calage définitif

    mauvaise admission d air"filtre air hs"
    collecteur d admission encrassé
    sonde pression turbo
    trop de chose...
    va au garage ou investi dans un vagcom,mais ça te servira pas a grand chose sans la competance des pros pour le diag !!!
    bon courage
     
  18. Re : Re : Creux à l'accélération et calage définitif

    Ouais, j'en ai éliminée une ou deux, c'est déjà ça...
    Et comme personne n'as d'autres propositions...
     

Partager cette page

Chargement...