1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
  2. Suite à la migration du forum, si vous étiez membre alors il vous faudra faire une demande de nouveau mot de passe en cliquant ce LIEN.
    Rejeter la notice

demande d'avis sutr kit xenon full homologation

Discussion dans 'Equipements électriques' créé par toledo tdi 150, 10 Juin 2012.

  1. Tags:
  2. Publicité Annonceurs

  3. Le vendeur parait sérieux, les produits aussi bien moins glam que de l'OEM...
     
  4. Posté 12 February 2008 - 10:29 AM
    Bonjour,

    certains demandent pourquoi il faut en plus des xenons un lave-phares et réglage automatique du site des phares, c'est pour respecter le règlement CEE R48 et Article 50, paragraphe 10 du Code de la Route (applicable en France et dans toute l'Europe).

    Voici ce qu'en dit un fabricant spécialiste (Hella).

    Le montage non réglementaire de projecteurs au xénon sur son véhicule peut être dangereux et EST INTERDIT !
    Déchéance de l'autorisation de mise en service du véhicule et restriction des garanties de l'assurance automobile. Des valeurs d'éblouissement 100 fois plus élevées.

    Nous tenons à mettre en garde les automobilistes qui désireraient installer des projecteurs au xénon sur leur véhicule en les bricolant, c'est à dire en achetant par exemple une source lumineuse au xénon et un ballast, en enlevant la lampe halogène du projecteur, en faisant un trou dans le capot de protection, en reliant le ballast électronique au réseau de bord et en mettant une lampe au xénon dans le réflecteur pour avoir, pensent-ils un projecteur au xénon !!

    Toute personne agissant ainsi met non seulement en danger les autres usagers de la route du fait de l'éblouissement extrême qu'entraîne une telle transformation non conforme, mais se met également en tort par rapport à la réglementation routière : en effet, l'autorisation de mise en service de son véhicule devient caduque et les garanties apportées par l'assurance seront restreintes. Seuls sont réglementaires les kits complets et homologués de projecteurs au xénon, c'est à dire les kits comprenant également la correction automatique de la portée lumineuse et les lave-projecteurs.

    C'est la raison pour laquelle il est interdit de transformer un projecteur halogène en projecteur au xénon.

    En Europe, seuls les systèmes complets de projecteurs au xénon peuvent être installés en deuxième monte. Ces systèmes comprennent un jeu de projecteurs homologués (portant le sigle E1 sur la glace), un dispositif de correction automatique de la portée lumineuse et un dispositif de lave-projecteurs (Règlement CEE R48 et Article 50, paragraphe 10 du Code de la Route).

    L'homologation qui est accordée aux projecteurs l'est pour l'ensemble du système, c'est à dire pour le projecteur lui-même et la source lumineuse qu'il utilise (halogène ou xénon). Si la source lumineuse est changée et remplacée par une source qui n'est ni homologuée ni prévue pour ce type de projecteur, l'homologation devient caduque et donc l'autorisation de mise en service du véhicule également (Article 19 des Dispositions relatives à la mise en circulation routière des véhicules, § 2, al. 2, n° 1). Circuler sans autorisation de mise en service conduit à des restrictions de la garantie d'assurance (Article 5, § 1, n° 3 du Code d'Assurance obligatoire des véhicules à moteur ). De même, celui qui vend de tels appareils d'éclairage, non homologués, doit s'attendre à être poursuivi en dommages et intérêts par les acheteurs, car, en revendant de telles pièces, le vendeur garantit non seulement que lesdits articles peuvent être utilisés pour la destination prévue, mais il assume aussi éventuellement les risques de dommages qui pourraient survenir , et ce, de manière illimitée.

    Des valeurs d'éblouissement élevées : les mesures faites en labo ont permis aux spécialistes de Hella de constater que la répartition lumineuse active d'un projecteur qui a été développé pour des lampes halogènes et qui est utilisé, de façon illicite, avec une lampe au xénon, ne correspond plus

    du tout aux valeurs d'éclairage calculées à l'origine. On a mesuré sur les systèmes de réflexion des valeurs d'éblouissement dépassant 100 fois les valeurs limites admises. Les projecteurs de ces véhicules ne possèdent plus de limite clair-obscur et ne sont donc plus réglables. Les valeurs des feux de croisement correspondent alors à celles des feux de route, ce qui entraîne un danger important pour les autres usagers de la route.
     

Partager cette page

Chargement...