1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
  2. Suite à la migration du forum, si vous étiez membre alors il vous faudra faire une demande de nouveau mot de passe en cliquant ce LIEN.
    Rejeter la notice

Energie électrique "écologique" ; projet ambitieux pour l'Europe

Discussion dans 'Ecologie' créé par dsts, 16 Avril 2012.

  1. Bonjour,

    Londres 12/04/2012

    "Le Premier ministre britannique David Cameron et le gouvernement britannique envisagent la possibilité d'utiliser l'énergie géothermique produite en Islande pour alimenter le réseau électrique du Royaume-Uni par le biais de câbles de fonds marins.
    L'idée d'introduire de nouveaux câbles d'interconnexion pour établir un lien entre le Royaume-Uni à un super-réseau à l'échelle européenne au cours de la prochaine décennie a été soutenue par le Premier Ministre David Cameron.
    Il existe déjà deux interconnexions internationales reliant la Grande-Bretagne aux Pays-Bas et à la France, mais neuf autres sont à divers stades de développement, y compris l'interconnexion du Royaume-Uni et de l'Islande. Ces deux interconnexions actuellement principalement utilisées pour l'importation d'énergie en Grande-Bretagne vont prochainement voir leur rôle s'inverser pour l'exportation d'énergie vers l'Allemagne, la France et le reste du continent.
    Théoriquement, le câble cuivre très haute tension à courant continu placé sur le planché océanique permettra de fournir un tiers de la consommation du Royaume-Uni (cette énergie est à très faible dégagement de carbone). (Pour comparaison: les 3.729 éoliennes – 112MW - fournissant actuellement le Royaume-Uni contribuent seulement à 0,7% de la demande).
    Les câbles d'interconnexions (qui seraient les plus longs du monde environ 1.300 km) peuvent être posés à raison de 30 km par jour (chaque kilomètre contenant 800 tonnes de cuivre).
    Cela serait un immense projet d'ingénierie (avec des coûts supérieurs aux 500 millions de livres de l'interconnexion Grande-Bretagne-Pays-Bas) qui pourrait être rapidement amorti.
    (Selon Siemens, les pertes d'une ligne à courant continu THT sont légèrement inférieures à 3 % par 1.000 km soit 30 à 40 % moins que les lignes à courant alternatif et sont donc les meilleures solutions techniques et économiques).

    Jonathan Farr, porte-parole DECC - Department of Energy and Climate Change (Département de l'énergie et du changement climatique), déclare: «L'idée du projet avec l'Islande est d'assurer que nous ayons accès à l'énergie lorsque nous en avons besoin, l'intermittence des énergies renouvelables est un problème. Cela s'est cruellement fait sentir dans le milieu de l'hiver lorsque les maisons devaient être chauffées au maximum et que les télévisions étaient allumées ».
    En mai prochain, le Ministre de l’Énergie Charles Hendry se rendra en Islande pour mettre au point plus en détail cet ambitieux projet d'énergie géothermique.

    Ce projet énergétique va renforcer la sécurisation d'une énergie électrique à faible prix au royaume-Uni déjà présenté par le NPSS.
    The Energy National Policy Statements (NPSS) a présenté au Parlement la feuille de route pour les infrastructures énergétiques futures qui comprend des plans pour les huit nouvelles centrales nucléaires. Les "états de la politique nationale" sont destinés à rassurer les développeurs.
    Huit sites ont été nommés et jugés adéquats pour de nouvelles centrales nucléaires d'ici 2025.
    Le Ministre de l'Energie Charles Hendry a déclaré: "L'industrie a besoin autant que possible de certitudes pour lui permettre de tels gros investissements ». « Le gouvernement de coalition est déterminé à faire du Royaume-Uni un véritable marché attractif pour les investisseurs en lui fournissant une énergie faible émission de CO2 sure et abordable".
    Tom Foulkes, Directeur general de « The Institution of Civil Engineers (ICE) » a déclaré: "Le secteur avait besoin d'une feuille de route claire concernant un approvisionnement d'énergie sure et dé-carbonisée".
    Keith Parker, directeur exécutif du NPSS a déclaré: "Le gouvernement fait preuve de leadership clair à un moment où le Royaume-Uni doit aller de l'avant avec les développements énergétiques majeurs, y compris les nouvelles centrales nucléaires et reconnait que l'énergie nucléaire est une partie très importante de l'avenir énergétique de la Grande-Bretagne".
    Les sites nommés pour de nouvelles centrales nucléaires sont: Bradwell dans l'Essex; Hartlepool dans l'arrondissement d'Hartlepool, Heysham, Lancasire; Hinkley Point, dans le Sommerset; Oldbury, South Gloucestershire, Cumbria, Sizewell dans le Suffol et Wylfa dans l'Île d'Anglesey."

    Si nous voulons rouler avec des voitures électriques plus (ou moins) écologiques, il faut qu'elle utilisent de l’électricité "écologique".

    Bonne route!
     
    Tags:
  2. Publicité Annonceurs

  3. marcel cirozz

    marcel cirozz Membre Donateur

    Marque:
    Volkswagen
    Modèle:
    golf
    Date:
    02/1998
    Kilométrage:
    180000
    Code Moteur:
    alh
    Puissance:
    140
    Re : Energie électrique "écologique" ; projet ambitieux pour l'Europe

    1300x800=1 040 000 tonnes de cuivre
    ça ça va faire un bon morceau de câble !
     
  4. Re : Energie électrique "écologique" ; projet ambitieux pour l'Europe

    :-))) va pas tarder a y avoir des manouches pas loin ...... :p
     
  5. Re : Energie électrique "écologique" ; projet ambitieux pour l'Europe

    Mdr mais à mon avis vu la profondeur du cable ca va être un peu plus dur pour eux :-w :-)))
     
  6. Re : Energie électrique "écologique" ; projet ambitieux pour l'Europe

    tinkiet y vont s'adapter au début sur les autoroute ont disait c pas possible ils l'ont fait les lignes tgv "impossible " ils l'ont fait

    même sous tension un coup de fusil a pompe et hop
    la vus les quantités :-))) :-))) :-))) :-)))
     
  7. Re : Energie électrique "écologique" ; projet ambitieux pour l'Europe

    mdr c'est pas faux :-)))
     
  8. Re : Energie électrique "écologique" ; projet ambitieux pour l'Europe

    Bonjour,

    pour les TGV, en général on a du 3 kV et du 25 kV (= 25.000 volts).
    Pour transporter l'énergie électrique du barrage des Trois Gorges ( 2.309 mètres de long et 185 mètres de hauteur) construit sur l'immense fleuve chinois Yangtzé on a utilisé des lignes aériennes UHVDC 500 kV (= Ultra High Voltage Direct Current500.000 volts) et aucun mètre de conducteur UHVDC n'a été volé!
    De nouvelles lignes 800 kV sont en réalisation.

    Les câbles sous-marins entre l'Islande et le Royaume-Uni seront une première sous 500 kV (ou sous 800 kV si la technique le permet).

    Voici un transformateur:

    Voir la pièce jointe 31005

    Sous des tensions si élevées, les électrons (= courant électrique) ne circulent qu'en surface, donc les conducteurs électriques n'ont pas besoin d'être pleins et se présentent sous la forme de tuyaux de cuivre (ou d'alu ou autre excellent conducteur de l'électricité).

    Voici un conducteur:

    Voir la pièce jointe 31006

    Inutile de dire que dans de telles conditions (marines et électriques) on ne craint aucun voleur.

    Bonne route!
     

    Fichiers attachés:

Partager cette page

Chargement...