1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
  2. Suite à la migration du forum, si vous étiez membre alors il vous faudra faire une demande de nouveau mot de passe en cliquant ce LIEN.
    Rejeter la notice

Fiabilité du test VAG pour le défaut "surpression

Discussion dans 'Moteur TDI' créé par DS, 21 Janvier 2010.

  1. Bonjour,
    En passant mon véhicule au test chez VAG, est-ce que je serais fixé sur l'origine de la surpression qui passe le moteur en "sécurité", sachant que le changement du débimètre ne résout rien.
    A savoir:
    -grippage de la GV ?
    -mauvais fonctionnement de l'EV ?
    -capteur de pression défaillant ?
    Merci pour vos réponses avisées !
     
    Tags:
  2. Publicité Annonceurs

  3. Re : Fiabilité du test VAG pour le défaut "surpression

    Logiquement oui,après si il y a surpression,ça peu venir de plein de causes différente.
     
  4. remyj

    remyj Modérateur Membre du personnel

    Marque:
    Volkswagen
    Modèle:
    Golf 6
    Date:
    06/2012
    Kilométrage:
    80000
    Code Moteur:
    CAYC
    Puissance:
    105
    Re : Fiabilité du test VAG pour le défaut "surpression

    les 4 causes les plus courrantes

    - tuyau de depression (poreux)
    - electrovanne N75 (HS)
    - actionneur turbo (capsule percé)
    - geometrie variable turbo (grippé)
     
  5. Re : Fiabilité du test VAG pour le défaut "surpression

    Bonjour,

    Du fait que tu as déjà remplacé ton débimètre, il y a une forte probabilité que la perte de puissance soit due à une mise en sécurité du calculateur causée par une surpression dans l'admission (un code de panne serait le bienvenu pour en être sûr).
    Si tu vas chez VAG : ne leur fais faire que le diag pour avoir un (ou pluseurs) codes de panne. En effet, pour ce type de panne, le code enregistré ne signale que la surpression et n'indique pas l'origine exacte du défaut. Chez VAG, après avoir fait les vérifications préliminaires (état du circuit pneumatique), la procédure demande de changer en premier la N75 et si ça ne marche toujours pas mieux, c'est le turbo qui est remplacé. Autant le dire tout de suite : Ils ne démontent pas le turbo pour dégripper la GV (ce n'est pas de leur niveau d'intervention), ils remplacent donc le turbo (Merci monsieur... vous nous devez 1300 euros).
    S'il s'agit bien de cette panne, voir les origines possibles déjà données par Remij.
    @+
     
  6. Re : Fiabilité du test VAG pour le défaut "surpression

    Merci pour les réponses,
    Quels sont les symptomes d'une EV défaillante, quand on roule?
    Salutations
     
  7. remyj

    remyj Modérateur Membre du personnel

    Marque:
    Volkswagen
    Modèle:
    Golf 6
    Date:
    06/2012
    Kilométrage:
    80000
    Code Moteur:
    CAYC
    Puissance:
    105
    Re : Fiabilité du test VAG pour le défaut "surpression

    bon je vais donner encore un petit coup de pouce ;)
    a parement tu n'est pas équiper pour faire du diag alors suit mes instructions.
    un problème de débitmètre c'est un vehicule qui ne donne pas toute ses perfs OK mes il n'y a pas de mis en securité.
    une surpression dans la tubulure d'admission genère une mis en sécurité mode réduit (safe-mode) une reduction electronique par le calculateur au niveau de l'injection.
    cette mis en securité et là pour protéger ton moteur, mes il faut savoir que la surpression dans la tubulure n'est pas la seul et unique possibilité pour que le calculateur déclanche le (safe-mode)
    il y a dautre organe, dautre capteur qui peuvent alerter le calculo et hop mode réduit de l'injection.
    bon je vais pas te faire un grand cours blablabla....
    pour reconnaitre une mis en safe-mode du a une surpression dans la tubulure d'admission (turbo) c'est facile:
    tu coupe le moteur, coupe le contact.
    là tu désactive le safe-mode (si c'est du a une surpression)
    redemarre, et part faire ce test 1er 2ème sans faire forcer le moteur, met toi en 3 ème et accelère a toc, ne lache rien temps que le compte tours na pas depasser 3000 t/min.
    pendent ce test il faut que tu obsèrve si au départ ton moteur a toute ça pèche au départ puis en pleinne poussée il réduit l'injection (safe-mode) il garde ce mode temps que le contact n'est pas coupé.
    c'est le symptome classique d'un problème de turbo.
    si le calculo a emis le safe-mode pour une autre raison quant tu met le contact et que tu démarre le safe-mode et déjà activé, il reste activer en permanence temps que la sonde incriminé est en panne.

    dans la soiré je posterais les procedures de contrôle de chaque organe (EV/capsule/tuyau/GV)
     
  8. Re : Fiabilité du test VAG pour le défaut "surpression

    Merci remyj,
    Quand j'applique les consignes du test, je confirme, le moteur accélère et passe en mode "dégradé" autour de 3000tr/min.
    Pour toi, tu es formel, c'est un problème de grippage de la GV (à la réouverture des aubes quand la pression devient trop forte, si j'ai bien compris) et en aucun cas, cela peut venir du capteur de surpression ou bien de l'EV ?
    Salutations.
     
  9. Re : Fiabilité du test VAG pour le défaut "surpression

    Salut DS,

    On ne peut jamais être 100% formel. Tu peux peut-être lever le doute en actionnant la tige de commande de GV en pleine amplitude et à plusieurs reprises histoire de supprimer un éventuel point bloquant. Suite à cette opérations, il y a 2 possibilités :
    - S'il n'y a plus de coupure après, tu es sûr que c'est la GV qui est encrassée.
    - Si les coupures persistent, cela peut être dù au capteur de pression G71, à l'EV N75, ou toujours la GV qui se bloque (la manipulation de la tige n'ayant pas suffi à dégripper le mécanisme).
     
  10. Re : Fiabilité du test VAG pour le défaut "surpression

    Salut audia4,
    Quand j'appuie fermement sur la biellette de la GV avec un tube, après avoir débranché le tuyau de commande au niveau de l'EV, la biellette s'enfonce et revient sur toute son amplitude sans détection de point dur.
    Cette manipulation répétée plusieurs fois diminue peut-être les coupures mais ne les élimine pas. Cela dit les coupures moteurs sont fréquentes mais pas systématiques.
    Depuis que j'ai entendu parler du problème de grippage des GV, je tire les rapports à 4000tr/min quand c'est possible, malgré cela, j'ai toujours des coupures aléatoires qui reviennent.
     
  11. Re : Fiabilité du test VAG pour le défaut "surpression

    je me permets de glisser mon probleme sur ce post , si je passe les rapports 1 2 3 4 et 5 sans forcer ! a 100 voir 110 km/h ma passat a une grosse baisse de puissance et apres si je coupe le moteur je recupere . par contre si je pousse la 3éme a plus de 100 km/h puis 4 et 5eme vitesse la c'est ok ma voiture roule parfaitement , c'est le turbo ou pas ? d'apres un mecano mon turbo est bloqué en position ntermediaire c'est possible ?merci
     
  12. Publicité Annonceurs

  13. Re : Fiabilité du test VAG pour le défaut "surpression

    Bonjour,
    Bon, je suis passé au test VAG sûrement pour rien, le résultat est "surpression et turbo à changer".
    Pourtant quand j'actionne la biellette de la GV (tuyau de la capsule débranché) celle-ci bouge sur toute son amplitude sans aucun point dur ni à l'aller ni au retour.Après plusieurs manipulations, je retrouve toujours de façon aléatoire, des coupures moteur pour surpression.
    Je pense remplacer l'EV pour voir, qu'en pensez-vous?
    Salutations.
     
  14. remyj

    remyj Modérateur Membre du personnel

    Marque:
    Volkswagen
    Modèle:
    Golf 6
    Date:
    06/2012
    Kilométrage:
    80000
    Code Moteur:
    CAYC
    Puissance:
    105
    Re : Fiabilité du test VAG pour le défaut "surpression

    pour testé le point dur de ta geometrie il faut imperativement déclipsé et déboiter la tige de la capsule.
    un point dur ne peut pas se sentir avec la capsule connecter.
    la biellette de la geometrie doit bouger sur toute sa cource sans point d'accroche, ont a vraiment l'impression que c'est dans le vide.
    le moindre petit point d'accroche aussi faible que ce soit devient un gros point dur avec la chaleur et la dylatation.
     
  15. Re : Fiabilité du test VAG pour le défaut "surpression

    Tout à fait d'accord avec Remyj. Même si la tige se manipule sans point dur à froid, à chaud le mécanisme peut se bloquer par intermittence et provoquer des défauts sporadiques. Si l'échange de la N75 ne résout rien, il faudra ouvrir le turbo pour nettoyer la GV.
     
  16. Re : Fiabilité du test VAG pour le défaut "surpression

    D'abord merci pour vos avis
    J'ai également fait bouger la GV à chaud, je ne détecte pas plus de point dur.
    Aller désaccoupler la capsule de sa GV sur une GOLF, pour moi c'est mission impossible.
    Salutations!
     

Partager cette page

Chargement...