1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
  2. Suite à la migration du forum, si vous étiez membre alors il vous faudra faire une demande de nouveau mot de passe en cliquant ce LIEN.
    Rejeter la notice

GEPPADI: éclairage intelligent

Discussion dans 'Ecologie' créé par dsts, 22 Février 2013.

  1. Bonjour,

    (en fonctionnement en Province de Liège):
    voici GEPPADI (Gestion de l'Éclairage Public des Parcs d’Activités, Durable et Intelligente): un système intelligent d’éclairage public qui s'adapte au trafic, au type d'usager qui emprunte la voie et aux conditions ambiantes tout en offrant un meilleur confort, une sécurité accrue et en réduisant fortement le gaspillage d'énergie.
    GEPPADI permet d’illuminer au bon moment, dans la bonne direction et à la bonne intensité.

    eacuteclair_zps3f529a4e.png

    80% d’économies !
    En pratique, chaque luminaire est équipé de capteurs de mouvement et de présence ainsi que « d’intelligence » qui lui permettent de reconnaître le type d’utilisateur (véhicule motorisé, cycliste, jogger, piéton), d’anticiper ses besoins et de gérer l’éclairage coordonné d’un groupe de luminaires successifs de manière à fournir des conditions agréables de sécurité et d’ambiance lumineuse tout en ayant la consommation énergétique la plus limitée possible. C'est rendu possible par l’échange d’informations entre luminaires voisins à chaque modification de leur environnement, ainsi que par la dynamique de réponse des LEDs qui passent quasi-instantanément de l’éclairage minimum de sécurité à l’éclairage maximum et permettent le « dimming » pour adapter automatiquement l’éclairement aux conditions ambiantes de luminosité.
    A noter également que le système est autonome en ce sens qu’il ne réclame, pour son fonctionnement, que les modules placés sur les luminaires, sans contrôleur centralisé. Il est connecté à Internet, ce qui procure un accès aisé à ses données de fonctionnement.
    Ce nouveau type de luminaire est réalisé en magnésium par la technique dite du « tixo molding » (injection à basse pression du magnésium), ce qui permet de réduire de 40% le bilan carbone (émission de CO2) à la production du luminaire et de respecter ainsi l’environnement.

    eacuteclaira_zps5030e5b9.png

    Pour des raisons de sécurité notamment, les luminaires sont maintenus en veille à 10 % de leur puissance. Dès qu’un véhicule est détecté, les luminaires passent à 100 % de leur intensité sur son passage. L’illumination baisse progressivement à l’arrière du véhicule, une fois qu’il est passé. Et surtout, les luminaires qui se trouvent à l’avant du véhicule s’allument progressivement quelques dizaines de mètres devant lui pour permettre à l’usager d’avoir un champ de vision optimal.
    (Chaque luminaire est muni de détecteurs d'usager et d'un système de communication avec les autres luminaires. Chaque luminaire est en mesure de détecter un usager et d’en avertir le luminaire voisin, qui en fera de même et ainsi de suite).

    eacuteclairage_zpsaf3d3880.png

    GEPPADI s’adapte à l’usager qu’il détecte, selon qu’il s’agisse d’une auto, d’un vélo ou d’un piéton, tout en tenant compte de l’environnement (conditions météo, etc). Le système réagit même en temps réel, par exemple lorsqu’une voiture croise un piéton, puis qu’une autre voiture déboule subitement dans l’autre sens. Un ensemble qui permet d’assurer de bonnes conditions d’illumination et de sécurité à chaque type d’usager.

    Par ailleurs, ce système est capable de suivre la direction d’un véhicule. Dans un carrefour, lorsqu'une voiture empruntera une direction, le système adaptera immédiatement la luminosité en fonction des mouvements de l’usager.

    Équipé d’un système de luminaires LED, ce dispositif permet d’éviter un éclairage intensif lorsque cela s’avère inutile, épargnant par la même occasion une pollution lumineuse omniprésente dans nos cieux nocturnes.

    Le système pourrait aussi s’implanter dans l’ensemble des zonings de Wallonie, voire à l’ensemble de l’éclairage public de la Région wallonne (320000 luminaires).

    http://www.youtube.com/watch?v=vnVf9hjBDmo

    Bonne route!
     
    Tags:
  2. Publicité Annonceurs

  3. Re : GEPPADI; article sur site français "L'énergie en questions"

    Bonjour,

    sur le site français "L'énergie en questions", un article sur le GEPPADI intitulé 'un éclairage intelligent qui s'adapte aux usagers', à lire >>>ICI
     
  4. Re : GEPPADI; à Aubinges (Cher) expérimentation d'éclairage par détection

    Bonjour,

    en France à Aubinges (Cher), un système simplifié d'éclairage par détection qui ne s'allume qu'au passage de piétons ou véhicules est expérimenté dans deux rues, c'est une première en France.

    16/12/13 source A la Une leberry.fr

    fdj-aubinges-eclairage-public_1391849.jpe
    À l’initiative du SDE, deux rues d’Aubinges testent depuis une dizaine de jours une nouvelle technologie dans l’éclairage public. - Philippe Baudet

    À l’initiative du SDE, deux rues d’Aubinges testent depuis une dizaine de jours une nouvelle technologie dans l’éclairage public. Les rues ne sont illuminées qu’au passage de véhicules ou de piétons. Une première départementale, voire nationale.


    Et la lumière fut?! Imaginez-vous au volant, voire même à pieds, dans la nuit d’un soir d’hiver, sur une route peu fréquentée. Et maintenant, imaginez que ladite route s’illumine quelques secondes avant que vous n’arriviez. Rien que pour vous?! Avant de progressivement s’éteindre après votre passage.

    Une consommation bien moindre grâce aux ampoules à LED


    Cette technologie s’appelle la télédétection. Pour la première fois dans le département, elle est en ce moment en phase d’expérimentation sur la commune d’Aubinges, au lieu-dit Ruelle. Là, sur quelques centaines de mètres, deux routes sont équipées de ce système?; l’éclairage public ne s’allume que quand il y a du passage.

    Une société de Saint-Florent-sur-Cher

    Aymar de Germay, président du syndicat départemental d’énergie (SDE), financeur de ce test, s’est rendu sur place pour juger de l’efficacité du dispositif : « Aujourd’hui, l’éclairage public coûte beaucoup aux communes en frais de fonctionnement. Mais c’est aussi une attente forte chez les habitants qui considèrent que c’est un élément de confort et de sécurité indispensable, notamment dans les bourgs. Avec le système de télédétection, on parvient à concilier ces deux éléments. L’éclairage public ne s’allume que quand on en a besoin, grâce à un système de capteurs qui détectent un véhicule ou un piéton et déclenchent en amont l’éclairage des candélabres. »

    Ce test à Aubinges est une première dans le département. C’est même une première en France pour la société Comatélec, installée à Saint-Florent -sur-Cher, qui a travaillé en voisine sur ce projet. Une seule autre entreprise, en France, commercialise ce système. « C’est encore balbutiant au niveau national, poursuit Aymar de Germay. Au SDE, nous l’avons découvert il y a deux ans. La société Comatélec profite de cette première pour faire venir à Aubinges des clients de toute la France. »

    La télédétection fonctionne avec des ampoules à LED, contrairement à l’éclairage traditionnel qui utilise des ampoules à gaz. « Ce sont des points lumineux dont la consommation moyenne, quand ils sont allumés, est de quarante watts, c’est-à-dire presque rien, ajoute encore le président du SDE. En fait, on va avoir une consommation globale ridicule sur ces deux rues. Et ce avec un éclairage qui donne toute satisfaction. »

    Elus heureux, riverains ravis

    D’après Aymar de Germay, « les riverains et les élus d’Aubinges sont très heureux de cette expérimentation. Economie et confort, deux exigences contradictoires, sont toutes les deux exaucées. »

    Des élus heureux, des habitants ravis, un premier bon point pour les premiers jours de la télédétection à Aubinges. « Sur le principe, aujourd’hui, le résultat est là. Mais il faut voir dans la durée. Avec le temps, on verra si les capteurs sont toujours aussi efficaces. On fera un bilan avant l’été prochain. »

    D’ici-là, les deux rues de Ruelle qui testent ce dispositif de télédétection ne verront la lumière qu’au passage des véhicules et des piétons. Et, peut-être, de quelques chevreuils qui chercheraient leur chemin !

    Philippe Baudet


    Bonne journée et bonne route!
     
  5. Re : GEPPADI; à Aubinges (Cher) expérimentation d'éclairage par détection

    Salut,

    Le concept GEPPADI est très intéressant, reste à voir ses modes de défaillance et les inconvénients associés: a-t-il été déployé en Belgique depuis son annonce?

    À+,
     
  6. MacGUYvert

    MacGUYvert Membre Donateur

    Marque:
    Audi
    Modèle:
    A100
    Date:
    08/1993
    Kilométrage:
    380000
    Code Moteur:
    AAH
    Puissance:
    174
    Re : GEPPADI; à Aubinges (Cher) expérimentation d'éclairage par détection

    Bonjour

    Et bien les impôts locaux vont enfin BAISSER en France !!!!! ( utopie , rêve éveillé, balbutiement d'alcooliques ... LOL LOL !!!!)

    Et déjà pour commencer sur la photo d'Aubinge , le panneau est du mauvais côté par rapport au sens de circulation !!!!!
     
  7. Re : GEPPADI; à Aubinges (Cher) expérimentation d'éclairage par détection

    Bonjour,

    Il se raconte qu'en Belgique les éclairages publics peuvent aussi servir à gérer les excédents de production des centrales électriques nucléaires. Fable ou réalité , je ne sais ...
    Vrai, d'après cet article:

    http://groupes.sortirdunucleaire.org/Trop-d-eclairage-nuit-p-29

    Cordialement,
     
  8. Re : GEPPADI; les installations commencent

    Intro-2-13-800x300.jpg

    Bonjour,

    première grosse commande pour la jeune spin-off liégeoise SmartNodes qui va installer de l'éclairage intelligent à Limal (244 modules dans le Village Expo) et à Wavre (22 modules dans le lotissement des Vents et 16 dans la ruelle du Couant d'Eau).
    Il 'agit de la cinquième installation (après Grâce-Hollogne, Sprimont, Verlaine et Tienen-Tirlemont).
    Wavre possède sa régie d'électricité autonome, ce qui lui permet une plus grande liberté de décision par rapport aux autre communes dont la distribution d'électricité dépend d'une intercommunale.

    Parmi les avantages, ces luminaires publics intelligents permettent de:

    – diminuer la consommation énergétique (jusqu’à -80 %, dans les conditions idéales);
    – diminuer les dépenses, avec un retour sur investissement estimé à 3 ou 4 ans ;
    – diminuer la pollution lumineuse;
    – installer le module sur des luminaires LED qui existent déjà;
    – fournir d’autres données grâce aux capteurs : les statistiques de trafic, l’irruption d’un véhicule dans le mauvais sens sur une bretelle autoroutière (conducteur fantôme), etc.

    Bonne journée et bonne route!
     
  9. slinouille

    slinouille Administrateur Membre du personnel

    Marque:
    Volkswagen
    Modèle:
    Tiguan
    Date:
    12/2009
    Kilométrage:
    120000
    Code Moteur:
    CFFB
    Puissance:
    140
    Re : GEPPADI; les installations commencent

    C'est vraiment un concept très intéressant dont je n'avais pas connaissance.

    Cela semble prometteur .... reste à savoir si nos élus seront réceptifs !
     

Partager cette page

Chargement...