1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
  2. Suite à la migration du forum, si vous étiez membre alors il vous faudra faire une demande de nouveau mot de passe en cliquant ce LIEN.
    Rejeter la notice

Le hamburger au goût très spécial (dans tous les sens du mot)! James Thomlinson (che

Discussion dans 'Coups de gueule' créé par dsts, 25 Septembre 2014.

  1. [​IMG]

    Bonjour,

    parlons d'un ???grand??? chef...
    La cuisine britannique, vous connaissez? Comme beaucoup vous préférez la cuisine du continent.
    Alors voici qui ne vous réconciliera avec la cuisine de l'île britannique.
    A lire dans le journal "The Independent" du 22 septembre 2014, rubrique "vie" sous-rubrique "nourriture et boissons" "nouvelles".

    James Thomlinson (chef britannique) a créé un hamburger au goût de chair humaine.
    Il s'est inspiré de témoignages de première main afin d'obtenir la saveur la plus proche possible.
    Pas très appétissante, la viande préparée crue:

    [​IMG]

    Cuite, prête à être dévorée, ce n'est pas mieux:
    [​IMG]

    Dans le cadre de ses recherches, Thomlinson a lu le livre de 1920 du journaliste William Seabrook "Jungle Ways" ainsi que d'autres récits de "mangeurs d'hommes" dont vous vous rappellerez certains.
    Voici en vrac un extrait de ses trouvailles instructives...

    «La chair de l'homme est délicieuse, elle a un goût bien meilleur que le poisson ou la viande de porc."

    - Alexander Pearce, un prisonnier irlandais connu pour avoir dévoré ses collègues d'évasion de la prison coloniale de Macquarie en Tasmanie. Commentaires qu'il a faits peu avant d'être pendu.

    «Jai fait sauter le steak de Bernd, avec du sel, du poivre, de l'ail et de la muscade. Je l'ai accompagné avec des croquettes Princesse, des choux de Bruxelles et une sauce au poivre vert. Sa chair avait un goût de porc, un peu plus amer, plus fort. Elle a un goût assez bonne . "

    - Cannibale allemand Armin Meiwes au cours d'une interview en 2007 de la télévision.

    "Il a fondu dans ma bouche comme le thon cru dans un restaurant de sushi."

    - Assassin Issei Sagawa, en prenant une bouchée de sa victime.

    «Cela ressemblait à de la bonne viande de veau bien développé, pas trop jeune mais pas encore un bœuf. C’était indubitablement comme cela, et cela ne ressemblait à aucune autre viande que j’aie déjà goûtée. C’était si proche d’une bonne pièce de veau à pleine maturité qu'à mon sens, aucune personne dotée d’un palais ordinaire et d’une sensibilité normale n’aurait pu faire la différence."

    - William Seabrook, un explorateur qui a mangé un steak croupion humaine lors d'un voyage en Afrique de l'Ouest.

    "C'est si doux."

    - Déclare le modèle égyptien Omaima Nelson à propos de la viande des côtes de son mari William E. Nelson (qu'elle avait évidemment tué et découpé) qu'elle a préparée et mangée avec de la dinde restante de la fête de Thanksgiving.

    "Je ne mange que les parties avec des muscles, en particulier les cuisses et les mollets, qui sont mon préféré. Je fais un ragoût très savoureux avec la langue et j'utilise les yeux pour faire une soupe saine et nutritive."

    - Déclare Dorangel Vargas, connu sous le nom «Hannibal Lecter des Andes». Ce sans-abris a chassé les passants dans un parc dans la ville de San Cristobal (état de Táchira). Une fois qu'il a été capturé, il a avoué avoir tué et mangé au moins 10 hommes dans une période de deux ans précédant son arrestation en 1999.

    [​IMG]

    "La poitrine de l'homme est la viande la plus douce que jamais goûtée."

    - Prospecteur américain Alferd Packer, qui a été accusé de cannibalisme au cours de l'hiver 1873-1874.

    Bon appétit, bonne journée et bonne route!
     
    Tags:
  2. Publicité Annonceurs

Partager cette page

Chargement...