1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
  2. Suite à la migration du forum, si vous étiez membre alors il vous faudra faire une demande de nouveau mot de passe en cliquant ce LIEN.
    Rejeter la notice

Les technologies de demain présentées Volkswagen

Discussion dans 'Avis, Nouveautés et Sport Automobile' créé par slinouille, 29 Novembre 2008.

  1. slinouille

    slinouille Administrateur Membre du personnel

    Marque:
    Volkswagen
    Modèle:
    Tiguan
    Date:
    12/2009
    Kilométrage:
    120000
    Code Moteur:
    CFFB
    Puissance:
    140
    [justify]Selon une enquête réalisée par le « Center of Automotive (CoA) », qui fait autorité en la matière en Allemagne, Volkswagen est considéré comme le constructeur automobile le plus innovant de l’année.[/justify]


    [justify]Au centre des activités dédiées à l’innovation, se trouve entre autres la Recherche Groupe de Volkswagen. Elle réunit toutes les marques du Groupe autour des innovations de demain. L’utilisation de l’électronique « intelligente » constitue un thème central de leurs réflexions : elle permet en effet d’améliorer la sécurité, la tenue de route, le coût et le bilan écologique des automobiles.[/justify]

    [justify]Plus de 700 chercheurs du monde entier travaillent dans les centres de recherche Volkswagen en Allemagne, aux Etats-Unis, en Chine et au Japon. Leurs objectifs : l’intégration du véhicule avec son environnement, avec les autres véhicules et enfin avec le conducteur lui-même par le développement d’interfaces intuitives homme – machine. Une fois par an, à l’occasion de la « Journée de la Recherche », le Groupe présente ses innovations les plus récentes.[/justify]


    Un concentré de technologie dans un modèle de série



    [justify]La dernière née des berlines du groupe Volkswagen, la Passat CC, est un exemple particulièrement parlant de l’intégration de la recherche dans le développement des modèles de série. Ce modèle offre plus de systèmes d’assistance et d’aides dynamiques à la conduite que n’importe quel autre modèle de la marque. Un exemple : le système « Lane Assist » : ce système de surveillance de trajectoire, intégré pour la première fois sur un véhicule de série la Passat CC, avait été présenté initialement dans le cadre de la journée de la Recherche 2004. Il s’appelait alors « Lane Departure Warning ».

    On peut citer également la « Régulation électronique du châssis DCC ». Ce système permet à l’aide d’un simple bouton de sélectionner trois groupes de paramètres différents pour le châssis et la direction. Cette fonction, parmi d’autres, a été présentée lors de la journée de la Recherche 2007 sur un prototype Passat intitulé CARméléon.

    Le système « Park Assist » a connu lui aussi une évolution similaire. Présenté lors d’un séminaire sur les systèmes d’assistance à la conduite organisé en 2004 par la Direction de la Recherche, il est proposé aujourd’hui sur les modèles Touran, Tiguan, Passat SW et berline, sans oublier la nouvelle Passat CC.

    Le système « Adaptive Cruise Control » ou « ACC » était au départ un projet de recherche. Devenu le « Contrôle automatique de la distance inter-véhicules », il équipe maintenant la Phaeton, le Touareg ainsi que toutes les versions de la Passat. « Lane Assist », « DCC », « Park Assist » et « AC »», avec la Passat CC, l’ensemble de ces systèmes est pour la première fois disponible sur un modèle de série.[/justify]


    Un freinage plus rapide, pour plus de sécurité


    [justify]Les systèmes qui équipent aujourd’hui la Passat CC étaient, il y a encore peu de temps, que des projets futuristes. De nombreux travaux de recherche débouchent régulièrement sur des réalisations intégrées dans des modèles de série. La recherche Groupe de Volkswagen présente une sélection de ces projets dans le cadre de la « Journée de la Recherche 2008 ». Parmi ceux-ci, le système « PyroBrake ». Ce dispositif de freinage à activation pyrotechnique se déclenche en dernier secours, lorsque plus rien ne va et que l’accident est inévitable. Ce freinage d’urgence s’active en 80 millisecondes, ce qui lui permet, juste avant le choc, de réduire la vitesse d’impact de 5 km/h en moyenne. Une diminution qui peut faire toute la différence en cas de collision. Le système « PyroBrake » est présenté à bord d’une Passat.

    L’exemple de l’ESP illustre clairement l’importance du développement de ce type de technologies. Il y a dix ans, les spécialistes de la recherche Volkswagen en matière d’accidents ont analysé le potentiel du correcteur électronique de trajectoire. Les résultats ont été tellement positifs que, la même année, la Golf en Europe était équipée de série de l’ESP.[/justify]


    Pilote d’essais électronique


    [justify]Ce développement montre la grande diversité des domaines de la recherche de Volkswagen. « KART » est une sorte de pilote d’essais électronique. Il permet de reproduire, de manière plus rapide et plus précise, certaines manoeuvres de conduite et également de tester les systèmes de pré-collision. Les résultats des essais sont ainsi optimisés, et la durée de mise au point réduite.[/justify]


    Se garer plus facilement sur un parking


    [justify]Certains systèmes d’assistance ont simplement pour objectif de faciliter la vie du conducteur face aux petites tracasseries du quotidien. Par exemple, le « Park Assist Vision » : ce système, installé sur un prototype Passat, gare le véhicule, au millimètre près, sur ces emplacements de parking, souvent étroits et qui obligent les occupants à quelques contorsions pour entrer et sortir du véhicule. Tout ceci ne devrait bientôt plus être qu’un lointain souvenir.

    Tandis qu’il circule dans le parking à la recherche d’une place, l’Assistant Parking protège le véhicule contre les petits chocs, ce qui permet aux conducteurs de faire des économies. Ce système surveille de manière périphérique (à 360°) l’environnement du véhicule et avertit (dans la limite des possibilités techniques, bien sûr) lorsque le véhicule s’approche trop près d’un obstacle.[/justify]


    Eviter une surcharge d’information génératrice d’accidents
    [justify]
    L’environnement direct du véhicule fait également partie des sujets étudiés par le projet « AKTIV »; L’élément central est ici le « Guidage transverse intégré », un vocable très technique pour une combinaison extrêmement utile de différents systèmes d’aide à la conduite. Une caméra stéréo, des capteurs radar et un traitement des données de navigation empêchent le véhicule de trop s’approcher du bord de la chaussée ou des véhicules venant en sens inverse, évitant ainsi certaines des causes d’accident les plus fréquentes.

    Le projet « vision périphérique – perception floue » est destiné à lutter contre la sur-information du conducteur. Des informations sont projetées sur les côtés du pare-brise. Le conducteur les enregistre automatiquement sans devoir quitter les yeux de la route.[/justify]


    L’avenir réside dans la mise en réseau des automobiles

    [justify]Un aspect élémentaire important de la recherche concerne la communication « Car-to-X ». Derrière ce terme se cache la mise en réseau du véhicule avec son environnement. L’automobile fait appel aux informations relatives aux autres véhicules ou à l’infrastructure afin d’analyser en temps réel ce qui se passe sur son itinéraire. Et c’est justement cela qui permettra à la conduite automobile, dans un futur proche, de devenir encore plus sûre, encore plus efficace et encore plus intéressante.

    Grâce à la communication « Car-to-X » les voitures de demain pourront voir et également faire attention les unes aux autres. Ce qui semble s’apparenter à de la science-fiction n’en est plus aujourd’hui. La Recherche du Groupe Volkswagen l’a démontré en 2007 avec son prototype Passat « Junior » dans le cadre du Urban Challenge en Californie – une compétition réservée aux véhicules intelligents et autonomes. L’objectif : évoluer de manière indépendante et sans erreur dans une circulation urbaine simulée. Junior s’est classée à la deuxième place. Le résultat est d’autant plus remarquable que, pour la deuxième fois lors de cette compétition high-tech et dont c’était la troisième édition, une Volkswagen s’est hissée en tête du classement. La première épreuve en 2005 a en effet été remportée par un prototype Touareg, « Stanley ».[/justify]


    Une automatisation intelligente


    [justify]« Junior » ainsi qu’un autre développement similaire seront également présentés dans le cadre de la Journée de la Recherche. Certains aspects de la conduite automatique, mis au point à bord de ces prototypes, rendront les voitures de demain encore plus sûres.

    En effet certaines situations peuvent être totalement automatisées, dans les cas où cela s’avère judicieux. Par exemple, dans les situations où le risque d’accident augmente, comme sur l’autoroute en cas de trafic dense où les voitures s’arrêtent et redémarrent fréquemment. La Recherche de Volkswagen étudie précisément ces situations avec son projet « ICar » (Intelligent Car, voiture intelligente). Il est certain que les systèmes d’assistance, bien pensés, révolutionnent dès aujourd’hui la conduite automobile en augmentant la sécurité, le confort et le plaisir. Un modèle comme la Passat CC le démontre clairement. Le futur est devenu réalité depuis longtemps déjà. [/justify]


    Source : www.webcarcenter.com
     

    Fichiers attachés:

    Tags:
  2. Publicité Annonceurs

Partager cette page

Chargement...