1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
  2. Suite à la migration du forum, si vous étiez membre alors il vous faudra faire une demande de nouveau mot de passe en cliquant ce LIEN.
    Rejeter la notice

Pollution dans l'habitacle; quelles sont les voitures saines pour notre propre s

Discussion dans 'Avis, Nouveautés et Sport Automobile' créé par dsts, 21 Février 2012.

  1. Bonjour,

    le "Healthy Stuff.org" (USA) a analysé l'ambiance de l'habitacle de nos voitures, voici les grandes lignes.

    Voir la pièce jointe 29453

    Pourquoi avons-nous besoin de voitures saines?

    Tout le monde sait que les voitures sont une source majeure de pollution de l'air. Mais la plupart des gens ne savent pas que ce n'est pas seulement ce qui sort des tuyaux d'échappement qui fait problème, mais ce qui se trouve à l'intérieur des voitures aussi.
    Une exposition à long terme de polluants, même à de petites doses, peut nuire à la santé (respiration et par contact avec la peau). Les enfants courent un plus grand risque de développer des problèmes de santé parce qu'ils respirent plus d'air par rapport à leur taille corporelle et ont une surface de peau proportionnellement plus grande que les adultes.

    La base de données "Healthy Stuff" contient les notes de 900 véhicules dans lesquels la pollution dégagée par les matériaux dans l'habitacle a été mesurée. La base de données est interrogeable par type de véhicule, année du modèle ou fabricant.

    Voir la pièce jointe 29454

    L'odeur de neuf est en réalité souvent l'odeur de produits chimiques toxiques qui se dégagent des pièces de l'habitacle automobile telles que le tableau de bord et les garnitures du véhicule. Depuis 1960, la quantité de plastiques utilisés dans les véhicules est passée d'une petite douzaine de kilogrammes à plus de 150 kg aujourd'hui. De nombreux matériaux synthétiques et matières plastiques sont produits avec des additifs chimiques afin d'en modifier les propriétés et leurs performances (plastifiants, retardateurs de flamme, anti-microbiens, antioxydants)...dont les polluants benzène, toluène et xylène qui se retrouvent dans l'air ambiant de l'habitacle. Les concentrations de retardateurs de flamme bromés (RFB) dans les véhicules contribuent pour près de 30% à l'exposition quotidienne totale.

    Plus de 275 produits chimiques différents ont été identifiés dans les intérieurs de véhicules, y compris des produits chimiques associés à des anomalies congénitales, des troubles d'apprentissage, une toxicité hépatique et le cancer.
    L'habitacle des voitures est un milieu difficile pour les plastiques qui sous le soleil atteignent les nonante degrés, le tableau de bord peut même atteindre les cent-vingt degrés. Ces hautes températures et également de fortes luminosités peuvent augmenter le dégagement et la concentration des polluants nuisibles à la santé.
    Aujourd'hui, 17 % des véhicules neufs sont sans PVC intérieurs et 60% sont produits sans retardateurs de flamme bromés dans les intérieurs. Mais certains véhicules comme le Mitsubischi Outlander dégagent encore du brome et de l'antimoine (contenu comme retardateur de flamme dans les sièges, la console centrale) du chrome (contenu dans le traitement du cuir) et plus de 400 ppm de plomb dans les matériaux des siège.

    Les voitures européennes ont en général des habitacles peu polluants (à quelques exceptions près).

    Voir la pièce jointe 29455

    Voir la pièce jointe 29456

    Voir la pièce jointe 29457

    Pour un aperçu général (véhicules 2006 - 2012), cliquez >>>ICI
     

    Fichiers attachés:

    Tags:
  2. Publicité Annonceurs

Partager cette page

Chargement...