1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
  2. Suite à la migration du forum, si vous étiez membre alors il vous faudra faire une demande de nouveau mot de passe en cliquant ce LIEN.
    Rejeter la notice

Ralenti très étrange...(impossible à résoudre)

Discussion dans 'Moteur Essence' créé par alo1, 14 Février 2014.

  1. Bonjour à tous :)

    Je viens vers vous car je n'ai trouvé aucune réponse sur les autres forums ou sur le net, concernant un problème qui me rend fou...

    Ma A3 3.2 S-line de 2005 rencontre un souci gênant avec le ralenti.

    Depuis quelques temps, mon ralenti refuse de descendre tout de suite à son ralenti normal à 650 tr/min, et se stabilise pendant 8 secondes à 1100 tr/ min ou parfois 800 tr/min (toujours plus haut que 650 tr/min) avant de descendre à son ralenti normal, comme s’il rencontrait un palier.

    En fait lorsque je souhaite m'arrêter à un feu/stop ou même si j’enlève la vitesse tout en roulant, elle fait toujours la même chose :

    L'aiguille descend normalement, se stabilise à 1100 tr/min ou parfois 800 tr/min (comme le matin au démarrage par exemple) puis au bout de 8 secondes, elle redescend normalement à 650 tr/min. A part cela tout fonctionne très bien et je précise que l'aiguille ne tremble jamais.

    Donc parfois à l’arrêt du véhicule, lorsque le ralenti devrait tomber à 650 tr/min, je me retrouve avec le ralenti à 1100 tr/min qui se maintient durant 8 secondes ce qui est gênant à un redémarrage ou même pour le confort intérieur.

    Je peux par exemple passer une vitesse et relâcher l’embrayage elle fait comme si j’accélérais à ce régime…puis redescend après 8 secondes à 650tr/min.

    J’ai changé l’alternateur, la batterie, nettoyé le corps papillon, le débitmètre, changé le VM/embrayage, même le cache culasse où se trouve la PCV (reniflard) a été changé. Le test de freiner à l’arrêt ou pomper le frein n’a pas fait changer mon régime moteur (test du servo frein).

    Vag-com me dit rien du tout, pour lui tout est ok.

    Avez-vous une idée merci … ?-:lov1:-
     
    Tags:
  2. Publicité Annonceurs

  3. Re : Ralenti très étrange...(impossible à résoudre)

    Ah oui la sonde de température et le calorstat ont aussi été changés...
     
  4. Re : Ralenti très étrange...(impossible à résoudre)

    Salut alo1,

    tu n'as pas des trous quand tu roules ou accélères ? Comme si la pédale ne répondait plus ?

    J’espère que tu n'as pas changer toutes ces pièces pour ton problème de régime moteur qd même?

    A+
     
  5. MacGUYvert

    MacGUYvert Membre Donateur

    Marque:
    Audi
    Modèle:
    A100
    Date:
    08/1993
    Kilométrage:
    380000
    Code Moteur:
    AAH
    Puissance:
    174
    Re : Ralenti très étrange...(impossible à résoudre)

    Bonjour ALO1

    Remplacer la sonde de température moteur c 'est bien , mais es tu sûr d 'avoir remplacé la sonde G62 et non pas la sonde G2 ????

    Ensuite sur ton VCDS dans les groupes de mesures tu selectionnes la température G62 qui s'appelle ECT pour Engine Coolant Température , et sur une autre ligne , le débimètre et encore la sonde Lambda ....

    Tu mets le moteur en route à froid et tu dois voir progresser la température ECT , et à 85° de température , le débimètre doit entrer en fonction ainsi que la sonde Lambda qui est une sonde à "large bande " celle 'ci doit osciller autour de 450 millivolts 2 fois par secondes

    Ensuite il doit y avoir un boîtier papillon motorisé sur le moteur ??? Le papillon doit être extrèmement propre sur "champs " ceci suppose un démontage et une recherche de points durs dans le servo moteur de ralenti , que l 'on peut éliminer en nettoyant tout cela et en noyant le moteur et son mécanisme dans le WD40 , ensuite on graissera les roues dentées du réducteur..

    Il y a également un contacteur sur la pédale d'embrayage qui peut semer la zizanie ????

    Et puis avec ton vcds tu peux lire le coefficient Lambda qui doit de trouver entre 0,97 et 1,03 ... Si > à 1 = "mélange pauvre" : durite débranchée ou fuite d'admission ? vanne canister bloquée ouverte ? régulateur essence ? pompe de gavage ? filtre essence ?

    C 'est un moteur essence , c 'est une panne facile et pas chère !!!!!
     
  6. Re : Ralenti très étrange...(impossible à résoudre)

    Avant tout, merci de me donner des réponses ;) je me sens moins seul avec mon problème.

    @Billgates non une partie a été changée car elle se fait vieille et je me suis dit que ça lui ferait du bien aussi ;) de toute façon le VM + embrayage, j'avais le récepteur qui avait laché, pas le choix. Le reste c'est pas onéreux et vite fait. Je précise que pour l'alternateur j'ai changé juste le boitier où on trouve les deux têtes qui font le courant... le reste ne me semble pas nécessaire à être changé. Sinon, non aucun autre souci.

    @Macguyvert J'ai changé la sonde qui se trouve pas loin du bloc où on trouve le calorstat, donc je suppose que c'est la bonne :?

    Le papillon a été nettoyé lorsque j'avais démonter toute l'admission avec une bombe de nettoyant carburateur. Je parle juste de la partie avec le volet, que j'ai manipulé pour les besoins de l'opération. Je ne l'ai pas ouvert par contre pour nettoyer l’intérieur des dents crantées... Puis je l'ai paramétré le tout avec le vag com.

    Je n'ai pas regardé sur la pédale d’embrayage, mais que je la presse ou pas quand le régime reste par exemple à 1100 tr/min pendant les 8 secondes, ça ne change rien au régime.

    Je vais tenté ce week-end pour confirmer quelque chose, mais il me semble que tant que la température n'est pas à 90°, le phénomène semble ne pas se manifester. En effet, ce matin la température n'avait pas atteint 90° alors je m'amusais à enlever la vitesse et laisser tomber le régime et il arrivait sans peine à 650 tr/min. Puis dès qu'elle a atteint les 90° le problème est revenu... mais je dois encore confirmer ça.

    Au pire je vais lui faire la big révision des 200.000 par mes soins j'en profiterai pour démonter le boiteir papillon.

    En tout cas si vous avez d'autres avis je suis preneur, je ferais le pacquage comme ça :--:
     
  7. MacGUYvert

    MacGUYvert Membre Donateur

    Marque:
    Audi
    Modèle:
    A100
    Date:
    08/1993
    Kilométrage:
    380000
    Code Moteur:
    AAH
    Puissance:
    174
    Re : Ralenti très étrange...(impossible à résoudre)

    Rebonjour

    Il faut être sur de la bonne sonde car elle doit se trouver sur le bloc moteur , sur la culasse mais en tous cas avant le calorstat ( en aval du calorstat l 'on trouve le contacteur pour le ventilateur de refroidissement )

    Pour être sur il faut la lire avec le VCDS et ensuite la débrancher , pour voir si l 'on perd la lecture ???

    Au dessus de 85° c 'est le débimètre qui entre en jeu , il faut le débrancher et voir si le moteur se comporte mieux , puis ce sera au tour de la sonde Lambda qui entre en jeu également , car en dessous des 85° le mode de calcul de l 'injection allumage ralenti est en lecture "générique"...

    Il ne faut pas oublier qu 'une sonde Lambda se remplace tous les 5 ans ou 100 000 KM !!!!

    Oui je sais , c 'est cher mais ses électrodes en zirconium s'usent comme des électrodes de bougies !!!!
     
  8. MacGUYvert

    MacGUYvert Membre Donateur

    Marque:
    Audi
    Modèle:
    A100
    Date:
    08/1993
    Kilométrage:
    380000
    Code Moteur:
    AAH
    Puissance:
    174
    Re : Ralenti très étrange...(impossible à résoudre)

    J ' oubliais !!!

    Ces moteurs ne supportent absolument pas les essences de supermarchers , mais uniquement le SP98 Excellium Premium ou Ultimate !!!!

    J 'ai 3 V6 essence qui ne supportent pas non plus de faire de l 'essence dans les épiceries !!

    Une Corrado VR6 une A100 V6 et une A6 V6 !!!! Quand au Suzuki Jimny il pétarade alègrement dans les montées avec de l 'essence des épiciers !!!!
     
  9. Re : Ralenti très étrange...(impossible à résoudre)

    De ce côté là aucun souci, SP98 dans les stations de marque, je suis à la frontière avec le Luxembourg :D

    Mais le coup des sonde lambda... pas mal, car si effectivement mon problème arrive effectivement passé les 90°... ça serait donc bien ça le problème ou le débitmètre. Je vais essayer de les démonter pour voir l'aspect déjà. Mais si je démonte le débitmètre pendant que le moteur tourne, le moteur ne va pas caler ? De toute façon je peux faire les essais à l'arrêt, puisqu'un bon coup de gaz suivi d'une descente du régime engendre aussi le problème...
     
  10. michophe

    michophe Membre Donateur Membre du personnel

    Re : Ralenti très étrange...(impossible à résoudre)

    Bonsoir

    Ce problème tu la depuis que les première fraicheur sont la ?

    Sur mon 3.2 j'ai ce problème mais sa dure 1-2 seconde quand il fait froid

    Par contre il faudrait tester les sonde lamda et pourquoi pas faire un effacement des valeur autoadaptative et réglage de base du mélange puis regarder le reniflard d essence dans l'état qu'il est
     
  11. MacGUYvert

    MacGUYvert Membre Donateur

    Marque:
    Audi
    Modèle:
    A100
    Date:
    08/1993
    Kilométrage:
    380000
    Code Moteur:
    AAH
    Puissance:
    174
    Re : Ralenti très étrange...(impossible à résoudre)

    Bonjour Alo1

    Je n 'ai pas parlé de démonter , mais simplement de débrancher , moteur tournant ou pas , le débimètre ou la sonde Lambda ou les deux à la fois ....

    Quand à la sonde Lambda , pour voir l 'usure des électrodes , il faut la détruire , alors autant la rempacer !!!!
     
  12. Publicité Annonceurs

  13. Re : Ralenti très étrange...(impossible à résoudre)

    Je ne saurais le dire je m'en suis rendu compte alors qu'au début elle le faisait mais du genre avec un ralenti à 750 tr/min... donc peu perceptible, puis à force de m'atteler au sujet et de l'avoir remarqué le régime aujourd'hui arrive parfois à 1100 tr/min (assez souvent maintenant). Je dirais que ça fait bien 3 mois. Mais bon ici en Moselle on peut pas dire qu'on a eu un hiver rigoureux cette année, les températures au plus bas étaient à 5 degrés parfois 0 (exceptionnel pour la région habitude on est plus dans le négatif).

    - - - Mis à jour - - -

    Pour Macguyvert, je vais essayer ça cette après midi. On verra bien. Je ne savais pas qu'on pouvait le faire moteur tournant :-B>
     
  14. Re : Ralenti très étrange...(impossible à résoudre)

    J'ai tenter de débrancher mon débitmètre en roulant. Ça n'a rien changé le problème est toujours là de la même façon...

    donc j'en déduis que c'est bien une des sondes lambda. Je vais voir ça semaine prochaine.
     
  15. Re : Ralenti très étrange...(impossible à résoudre)

    Bon j'ai débranché ce week-end les sondes lambda + débitmètre pour voir... le problème est toujours là de la même façon. Mis à part les perte de puissance et les trous à l’accélération le problème était quand même là. Dois-je en déduire que ce ne serait pas ça ? Au test sur les groupes de mesures des sondes il y a bien le voltage et tout... pas de souci. Donc je suppose qu'elles fonctionnent.

    Je me demandais, si je débranche tout, le calculo travaille avec les données d'usine... donc pourquoi il me ferait ce truc au ralenti, même avec les sondes débranchées ? Bizare non ? de toute façon j'en ai commandé des neuves que je vais monter le week-end prochain, mais je suis perplexe...
     
  16. Re : Ralenti très étrange...(impossible à résoudre)

    Bon... ce week end j'ai fait la révision les 200.000 km.

    J'ai changé les deux sondes lambda en amont, la vidange boite + moteur, filtres huile + air, changement des 6 bobines + 6 bougies et... le problème est malheureusement toujours là :-))) j'ai roulé plus de 300km donc si quelque chose devait se paramétré je pense que ça l’aurait été.

    Bref, que faire !

    D'après un ami chez Audi, ça pourrait être une prise d'air sur la tubulure d'admission... mais la question est pourquoi la voiture ne le fait qu'à partir de 90° et pas avant, et pourquoi elle n'a pas un ralenti instable de façon permanente... c'est juste un régime stabilisé plus élevé durant 5 secondes une fois ralenti, qui retombe à 650tr/min après ce timing. Sans que le reste ne soit instable et la voiture marche très bien.

    A part le boitier papillon à aller refaire calibrer je ne vois rien d'autre...
     
  17. MacGUYvert

    MacGUYvert Membre Donateur

    Marque:
    Audi
    Modèle:
    A100
    Date:
    08/1993
    Kilométrage:
    380000
    Code Moteur:
    AAH
    Puissance:
    174
    Re : Ralenti très étrange...(impossible à résoudre)

    Rebonjour Alo

    Il faudrait voir maintenant avec ton VCDS si tu n 'as pas une dissociation entre les capteurs G28 ( vilebrequin ) et G163/G40 qui sont les capteurs de positionnement des AAC ???

    Car avec de l 'huile LL0/30 l 'on a toujours des problèmes d'usure prématurée des chaînes de distribution et des pignons ????

    Ensuite ce moteur est un VVT ( pour Variable Valve Timing ) AAC à calage variable , il faudrait également en tester le bon fonctionnement avec les groupes de mesures de ton VCDS.
    ( Si un des AAC a gardé son avance et pas l 'autre ???? )c 'est également une de ces conséquences de cette huile de M....E !!!!
     
  18. Re : Ralenti très étrange...(impossible à résoudre)

    Merci Mcguyver, je vais essayer de trouver ces groupes de mesures dans vcds mais je m'y perds très vite, tu as une indication ar hasard ? Je sais juste que sur les groupes 208 et 209 j'ai +1 en 208 et -1 en 209.

    Pour info, j'ai toujours utilisé la LL 5w30 castrol jusqu'à 140.000km. J'ai toujours fait une vidange tous les 10.000km car je n'y croyais pas vraiment à ces trucs de 30.000km.

    Ça c'était jusqu'à ce que j'ouvre mon cache culasse pour voir tout le haut moteur était cockefié, couleur caramel... je suis donc passé à la 5w40 avec un peu de nettoyant avant vidange dedans... après 3 vidanges c'était toujours très très noir.
     
  19. MacGUYvert

    MacGUYvert Membre Donateur

    Marque:
    Audi
    Modèle:
    A100
    Date:
    08/1993
    Kilométrage:
    380000
    Code Moteur:
    AAH
    Puissance:
    174
    Re : Ralenti très étrange...(impossible à résoudre)

    Rebonjour

    J 'en étais sûr , tous les gars ont des problèmes d'usure de chaîne et pignons avec cette huile , il aurait fallu utiliser de la 0/40 , mais maintenant c 'est trop tard ...

    Je ne connais pas les groupes de mesures correspondants mais Benoît sur ce Forum a le même moteur et a eu exactement ce même problème de déphasage , envoie lui un MP ....
     
  20. Re : Ralenti très étrange...(impossible à résoudre)

    Bonsoir,

    Je découvre le contenu de ce sujet, l'ayant vu passer plusieurs fois en étant convaincu qu'il s'agissait de problèmes sur un TDI, je laissais donc la choses aux « Mazouteux » du forum, désolé :oops:

    As-tu inspecté ta pédale d'accélérateur, des fois qu'un petit souci mécanique l'affecte particulièrement lorsque joue la dilatation des matériaux par la chaleur? :? Un élément pourrait avoir pris du jeu, et un ressort de rappel pourrait être un peu plus « mou » qu'au début peut-être.

    Sinon tes valeurs mesurées dans les groupes 208 et 209 sont excellentes pour un tel kilométrage, pas d'inquiétude à avoir à ce niveau là je pense (vis à vis de → l'allongement de la chaîne).

    Pour rectifier un peu ce que relate Guy ( [​IMG] ): je n'ai pas eu de souci similaire au tien, juste un léger tremblement (frisson) du ralenti moteur. J'avais donc → remplacé le tendeur de chaîne supérieur à l'époque. Il s'est avéré que le mien était tassé.

    À+,
     
  21. Re : Ralenti très étrange...(impossible à résoudre)

    En tout cas merci de répondre à mon problème les gars ;) Pour les valeurs 208 / 209 j'étais à 0 / 0 il y a encore quelques mois, avant de devoir changer ma PCV dans le couvre culasse. Voyant la triste couleur de l’intérieur de mon moteur j'ai nettoyé ce dernier avec divers produits au fur et à mesure... et depuis je suis à +1 / -1 je pense que j'ai du enlever la crasse qui empêchait les valeurs de tomber :app: sinon à part ce problème elle tourne niquel, aucun trou à l’accélération, rien... enfin si à la limite, à l'arrêt je ressent comme un très léger cognement régulier provenant du moteur genre 2 à 3 / seconde et que je ressens dans le volant ou dans l'habitacle difficile à dire, mais c'est très léger et à chaud il disparait... en cherchant sur le net j'ai cru lire que ça pouvait être un poussoir hydraulique... mais bon, sinon un bonheur cette voiture.

    Je n'ai pas regardé la pédale, je vais essayé de voir si je peux voir quelque chose la dedans.
     
  22. Re : Ralenti très étrange...(impossible à résoudre)

    Au cas où ça puisse t'aider, je viens de faire quelques relevés avec mon VCDS dans les groupes 3 et 62 si tu veux comparer.

    J'ai réalisé l'essai moteur chaud avec le LDR à 90°C, régime de ralenti stabilisé à 600 tr/min. J'ai ensuite accéléré à 3000 tr/min, puis relâché brutalement la pédale d'accélérateur, voici le résultat:

    Voir la pièce jointe 38393

    Avec:

    • G28: capteur de régime moteur (axe Y principal)
    • G187: premier capteur de position angulaire du papillon (axe Y secondaire)
    • G79: Premier capteur de position dans la pédale d'accélérateur (axe Y secondaire)

    Si tu veux en savoir davantage sur le fonctionnement de l'accélérateur électronique, tu peux consulter le programme autodidactique numéro 210.

    Par curiosité au passage, j'ai jeté un œil à mes valeurs de correction des déphaseurs: -1°KW et -1 °KW (KW = Kurbelwelle = vilebrequin), tout baigne on dirait.

    À+,
     

    Fichiers attachés:

Partager cette page

Chargement...