1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
  2. Suite à la migration du forum, si vous étiez membre alors il vous faudra faire une demande de nouveau mot de passe en cliquant ce LIEN.
    Rejeter la notice

Yvan Muller : champion du monde de WTCC au volant de sa seat

Discussion dans 'Avis, Nouveautés et Sport Automobile' créé par freedifo, 18 Novembre 2008.

  1. Salut,

    Pour inaugurer, cette nouvelle section du forum, réservée aux sport ayant un rapport avec le groupe VAG, je vous propose de revenir sur le sacre d'Yvan MULLER ...

    Voir la pièce jointe 4665

    C’est un exploit historique qu’a réalisé Yvan Muller en devenant remportant le championnat WTCC (World Touring Car Championship). Il entre avec ce titre dans le cercle très fermé des Français champions du monde en sport automobile, où l’on trouve déjà Alain Prost (F1), Didier Auriol (rallye), Jean-Louis Schlesser (endurance) et Sébastien Loeb (rallye). C’est dire si ce résultat est beau.


    Arrivé il y a 10 ans en BTCC (British Touring Car Championship), dont il a été champion en 2003, Yvan Muller a rejoint l’équipe Seat Sport de WTCC en 2006.
    Avec rapidement ses premières victoires. Et presque le titre, qu’il perd au profit du Britannique Andy Priaulx sur casse moteur alors qu’il menait l’avant-dernière course.

    Voir la pièce jointe 4666

    Autant dire que la pression était forte à l’orée du dernier week-end de cette saison. Avec 14 points d’avance sur son coéquipier Gabriele Tarquini (dont les amateurs de F1 n’ont pas oublié le nom) lors de leur arrivée à Macao (CHINE), Muller tenait le bon bout, mais n’était pas à l’abri.


    Finalement, tout s’est déroulé à merveille. Le sort en était même jeté dès la première course. Avec une belle troisième place derrière la Chevrolet du Suisse Alain Menu et la BMW de Priaulx, Muller s’adjugeait le titre. Il pouvait donc aborder sereinement la deuxième course, qu’il termine deuxième, derrière la Chevrolet de Robert Huff. Tarquini a lui terminé à chaque fois au-delà de la cinquième place.

    "Je n’ai pas de mot", a déclaré Muller en conférence de presse. "Il y a eu tellement de frustration l’année dernière et, là, maintenant c’est fait".


    Belle récompense pour cet extraordinaire pilote, aussi à l’aise sur l’asphalte que la glace, puisqu’il est le roi incontesté du Trophée Andros, et même le sable, puisqu’il va participer cet hiver à son deuxième Paris-Dakar.


    Le classement final du WTCC:

    1. Yvan Muller (Seat), 114 pts
    2. Gabriele Tarquini (Seat), 88
    3. Robert Huff (Chevrolet), 87
    4. Andy Priaulx (BMW), 81
    5. Rickard Rydell (Seat), 77


    Le classement des constructeurs :
    1. Seat, 326 pts
    2. BMW, 274
    3. Chevrolet, 238
    4. Honda, 58



    Impériale tout au long de la saison, l’équipe Seat prend logiquement le titre constructeurs à BMW.

    A noter que les Seat Leon étaient des TDI, les seules diesel du plateau.

    :vw:
     

    Fichiers attachés:

    Tags:
  2. Publicité Annonceurs

Partager cette page

Chargement...