Garder le parebrise exempt de gel jusqu'à 300 x plus longtemps (vidéo)

dsts

Vénérable
messages
1 860
Bonjour,

un nouveau matériau antigel, composé de liquides à changement de phase, permet de garder les surfaces exemptes de gel jusqu'à 300 fois plus longtemps que les méthodes existantes
Des chercheurs de l’Université de l’Illinois à Chicago (UIC) ont mis au point un nouveau matériau antigel qui peut apparemment garder les surfaces exemptes de gel beaucoup plus longtemps que les technologies existantes.
Dans les endroits froids, la glace et le givre peuvent être plus qu'une gêne; ils peuvent être tout à fait dangereux pour les voitures, les avions, etc...
Le nouveau matériau est composé de liquides à commutation de phase (PSLs) et utilise également la chaleur pour éloigner la glace. Curieusement, la chaleur provient des gouttelettes d’eau que les PSLs sont capables de piéger. Généralement, ces matériaux ont un point de fusion plus élevé que celui de la glace, ils restent donc solides aux températures après que la glace se soit à nouveau transformée en eau.
"À des températures sous zéro, tous les PSLs deviennent solides", déclare Rukmava Chatterjee, premier auteur de l'étude. "Ainsi, un jour d'hiver, vous pouvez recouvrir une surface sur laquelle vous ne voulez pas laisser se former le givre avec un matériau PSL. Elle restera beaucoup plus longtemps que la plupart des liquides de dégivrage, qui exigent une nouvelle application fréquente."
Les chercheurs ont pensé à essayer les PSLs lorsqu'ils avaient remarqué dans des études précédentes que des gouttelettes d'eau dansaient sur la surface de ces matériaux après leur condensation. L’enquête a révélé que c’était parce que l’eau libérait de la chaleur dans les matériaux, ce qui les faisait se réchauffer et fondre, repoussant à son tour l’eau.
Pour la nouvelle étude, l'équipe a refroidi plusieurs types de PSLs à -15 ° C, les rendant ainsi solides. Ils les ont ensuite placés dans des conditions d'humidité élevée et ont observé la condensation de l'eau sur leurs surfaces. Effectivement, les PSLs solides ont fondu et ont tenu les gouttelettes d’eau à distance. L’équipe a en fait été surprise de ce fonctionnement à des températures aussi basses.
"Il s'avère que les PSLs sont extrêmement aptes à piéger cette chaleur libérée", a déclaré Sushant Anand, auteur correspondant de l'étude. "Cette qualité, combinée au fait que les gouttelettes d'eau condensée deviennent extrêmement mobiles sur ces PSLs refroidis, retarde considérablement la formation de givre.
Comme ils peuvent travailler à des températures aussi basses, ces nouveaux matériaux peuvent garder les surfaces libres de glace jusqu'à 300 fois plus longtemps que les revêtements antigel existants, et ils peuvent fonctionner même lorsqu'ils sont appliqués en film mince. Les PSLs ont également quelques autres avantages: ils peuvent être transparents, se réparer eux-mêmes des égratignures et empêcher les contaminants dans les liquides de s'y coller".
Sources: University of Illinois at Chicago (https://today.uic.edu/materials-could-delay-frost-up-to-300-times-longer-than-existing-anti-icing-coatings) et Advanced Materials (https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1002/adma.201807812). L'équipe de chercheurs de l’Université de l’Illinois à Chicago décrit le matériel dans cette vidéo
.

Bonne journée et bonne route!
 

Haut