Les membres ne voient pas cette publicité, inscrivez-vous !

pollution (1 lecteur)

dom57

Débutant
1/12/19
36
16
8
VW
passat
11/7/02
2
awx
244935
Diesel
Bonjour,
Pour se qui du post qui parle de la fin du diesel;
Il et dis " Et que pensez vous de la fin du diêsel pour les particuliers dans 4 ans ??? "

publié le 19/12/2019 à 08:19 mis à jour le 19/12/2019 à 11:37

Faire une bonne flambée, c’est agréable en hiver mais ça peut être très polluant. La préfecture de Haute-Savoie vient de signer un arrêté interdisant, à compter du 1er janvier 2022, toute utilisation de chauffage au bois à foyer ouvert, c’est-à-dire une cheminée classique, dans les 41 communes de la Vallée de l’Arve.


Si la préfecture de la Haute-Savoie décide d’arrêter avec les flammes domestiques, c’est pour permettre de respirer. C’est l’un des coins les plus pollués de France, notamment en raison du trafic routier vers l’Italie.
 

Annonce

Discrète

Delta

Débutant
5/12/19
83
19
8
Skoda
Octavia
16/1/09
2
BMM
264000
Diesel
hello,
tout pollue que cela soit le bois, le mazout, l'essence, l'electricité etc.
pfff
je vais pas commencer comme j'ai une fois fait avec un collègue au local informatique pour passé le temps mais bon
pour faire de l'elect il faut des central les central bah nan sa pollue pas ... et on peut commencer comme cela et aller loin. A la fin, on arrivera au même point unanime, ne plus rien faire ...
meme les vaches " les meuh meuh " les animaux quoi, en trop grand nombre pollue
 

MacGUYvert

Amateur
6/12/19
37
34
18
72
S&Marne et Alsace
Audi
100
4/12/19
2.7
Aah
409999
Essence
VCDS
Le problème du moteur diesel ce sont les microparticules CANCÉRIGÈNES contrairement aux autres pollutions , c’est pourquoi il va disparaître au plus vite ....
 

slinouille

Administrateur
Membre du personnel
18/11/19
144
65
28
44
Le Crès, France
VW
Golf
2/2/13
2
CRBC
150000
Diesel
VCDS
Je crois savoir que les microparticules ne sont pas uniquement issues des moteurs diesel mais également par les nouveaux moteurs essence à injection direct, et de façon non significative par l'usure des freins, pneus et des routes ...
En effet
Les émissions de particules fines par un véhicule particulier liées aux phénomènes d’abrasion des pneumatiques, des freins et de la route sont de l’ordre de cinq à trente milligrammes par kilomètre parcouru –des niveaux supérieurs aux niveaux d’émissions à l’échappement des véhicules récents, essence comme diesel.
J'ai trouvé également en fouillant un peu sur des sites ce texte que je trouve plutôt bien
Jusqu’en 2005, la norme antipollution en vigueur au sein de l’Union européenne –la norme Euro 4– ne spécifiait qu’une limitation de la masse des particules. À partir de 2009, la norme Euro 5 a introduit, en complément de la limitation en masse, une limitation du nombre de particules émises pour les véhicules diesel (fixée à 6x10¹¹ particules par kilomètre), ce qui permet de prendre en compte les particules fines ou très fines.

En 2015, la norme Euro 6b a étendu cette limitation aux moteurs essence, dont le seuil pour les émissions de particules en nombre devient donc identique à celui des véhicules diesel.

Les premières générations de moteur IDE n’étant pas contraintes par la norme, les technologies nécessaires à la limitation des particules n’ont généralement pas été intégrées par les constructeurs. Leurs niveaux d’émissions, en fonction des conditions de trajet et du style de conduite, pouvaient largement atteindre 10¹3 particules/km, soit dix fois plus que ceux des moteurs diesel récents!

Il existe aujourd’hui des technologies permettant de réduire ces émissions, notamment le filtre à particules pour moteur essence ou l’optimisation des systèmes d’injection et de la forme des chambres de combustion.

Elles sont déployées de plus en plus largement sur les moteurs IDE de dernières générations, pour respecter les normes récentes. Les émissions de particules sont alors à des niveaux largement en dessous des 6x10¹¹ particules par kilomètre réglementaires.
En effet il semblerait donc que les moteurs IDE Euro 6b sont de biens meilleurs élèves que les actuels IDD.

Après je ne pense pas que cela soit blanc ou noir, mais qu'il y a des cas d'utilisations dans lesquels un type est meilleur qu'un autre ... à nous de savoir nous adapter en sélectionnant celui qui correspond à la majorité de nos déplacements.

Intéressant ce sujet et certainement sans ... fin :)
 

dsts

Amateur
1/12/19
37
47
18
Autre
Boxster
31/1/17
2.5
ABC
87200
Essence
"une limitation du nombre de particules émises pour les véhicules diesel (fixée à 6x10¹¹ particules par kilomètre), ce qui permet de prendre en compte les particules fines ou très fines. "

Voici une phrase qui semble très rassurante; malheureusement elle est trompeuse.
Par les mots "ce qui permet de prendre en compte les particules fines ou très fines. ", il faut comprendre: les particules fines ou très fines prises en compte suivant les normes.
Les normes ne tiennent pas compte des particules les plus fines, les plus insidieuses parce qu'à cause de leur petite taille elles sont invisibles pour l’œil humain.
Ces particules ont l'avantage de ne pas salir notre environnement (= monuments, vos appuis de fenêtres, etc) mais de par leur taille (grandeur des virus) elles pénètrent dans notre organisme et même certaines pénètrent nos cellules et sont capable d'endommager l'ADN de celle-ci. Ces particules dont les normes ne tiennent pas compte agissent à long-terme et non immédiatement comme le font les grosses cellules bien visibles qui nous irritent immédiatement les yeux et la gorge.
Les particules en provenance des feux au bois (pellets, plaquettes, bûches etc) ne sont pas semblables aux particules rejetées par les moteurs diesel.
La réglementation européenne oblige les états à informer le public lorsque la concentration en masse de particules en suspension dépasse les 50 microgrammes par m³ d'air.
Les PM2,5 ne font pas encore partie des paramètres analysés par le réseau de contrôle de la qualité de l'air.
Les microparticules provenant des feux au bois (non traités) de par leur dimensions n'ont que des effets localisés (yeux, nez, pharynx, larynx, trachée, bronches et bronchioles/canaux alvéolaires/alvéoles) et leur déposition rapide dans le système respiratoire provoque une réaction rapide d'irritation; à cette irritation, le corps réagit promptement par les larmes, la toux, les crachements, etc (clairance pulmonaire); de plus leur masse unitaire importante réduit leur temps de suspension dans l'air.
A cette pollution 'bois', il faut ajouter la pollution provoquée par ceux qui brûlent du bois traité.

Les microparticules mais surtout nanoparticules (invisibles, mais en nombre très important; plus les particules sont fines, plus longtemps elles restent en suspension et plus longtemps elles seront respirées par l'homme) des voitures récentes sont beaucoup plus perverses par leurs effets systémiques et l'envahissement lent et prolongé (principalement via les réseaux sanguin et lymphatique) provoque des effets à long terme (parfois irrémédiables) dans tout notre organisme. L'organisme ne réagit pas immédiatement à l'envahissement des nanoparticules car il n'est pas armé pour les détecter rapidement, il faudra que ces nanoparticules pénètrent les cellules, les modifient (par exemples: fibrose, effets génotoxiques) ou les détruisent en grand nombre pour qu'il y ait un début (souvent trop tardif et impuissant) de défense de l'organisme.
Les effets néfastes des microparticules sont connus depuis des décennies, la connaissance des effets des nanoparticules sur l'homme n'en est qu'à ses balbutiements.

Pour vivre normalement (sans faire aucun effort particulier), un homme doit chaque jour absorber l'oxygène contenu dans 20 m³ d'air. Chaque jour, son système respiratoire doit donc être traversé par 20.000 litres d'air - soit 20.000.000 de centimètres cubes (cc) d'air - .
Si cet air (pur) comporte 2.500 particules par cc, (20.000.000 x 2.500 = 50.000.000.000) l'homme aura donc son système respiratoire traversé chaque jour par 50 milliards de particules. Il est donc primordial que ces particules ne soient pas des particules néfastes (et qu'il n'y ait pas de nanoparticules qui grâce à leurs faibles dimensions traversent toutes les barrières de l'organisme humain et pénètrent dans ses cellules).

Parlons encore des chiffres donnés par les normes dont les journalistes comparent des poires avec haricots!
Le filtre à particules d'une voiture essence est actif en quelques secondes (celui d'un moteur diesel ne l'est qu'après plusieurs minutes de chauffe) et est en régénération permanente (le FAP subit une régénération environ tous les 500 km, mais les normes ne tiennent absolument pas compte de ce qui ce passe lors de cette régénération), de ce fait les rejets des FAP essence lors de la régénération sont pris en compte par les normes.

Il faut également penser que lorsqu'on craque une particule de 100 µm en nanoparticules de 10 nm (invisibles), on a formé 10.000.000.000 de nanoparticules; 10 milliards!

particules nombre grosseur.png
particules compte.png
.
Il faut se rappeler la formule du carburant diesel parfait: C21H44.
Il faut également se rappeler que seul la combustion de molécules uniquement à base de C et/ou de H donne du CO2 et/ou de l'H2O.
Le carburant diesel parfait n'existe pas car son raffinage et surtout sa purification seraient impayables. Le carburant diesel délivré par les pompes de stations service comporte donc une multitude de composants non-désirés variant suivant l'origine du brut. A cela s'ajoute tous les additifs mis dans les "super" carburants diesel afin d'améliorer le fonctionnement du moteur diesel et d'éviter qu'il mousse (additifs qui ne sont pas vraiment tous à base d'uniquement C et H).
Donc lors de la régénération du FAP, le pot d'échappement crache de l'H2O et du CO2 des suies provenant du carburant diesel C21H44, mais aussi le résultat de la combustion des autres composants.

Etc...

Bonne année, bonne santé, bonne journée et bonne route!
 

Fichiers joints

Dernière édition:

Delta

Débutant
5/12/19
83
19
8
Skoda
Octavia
16/1/09
2
BMM
264000
Diesel
Yop là,
sans vouloir mettre la zizanie ...
tout pollue !! que cela soit essence, diesel, électricité, l'humain en lui même en vivant, pollue.
vos chaudière au gaz, au mazout, vos poêle a bois pollue ...
bref tout pollue.
allez en vacance pollue ... car, avion, bateau, voiture, 1000 km pour arriver a destination c'est pollué pour aller se faire plaisir 15j en vacance.

ne pas prendre mon message pour une agression.... ;)
 

ridley

Nouveau
30/11/19
19
5
3
Skoda
octavia
3/1/09
1.9
axr
125000
Diesel
mon avis qui n'engage que moi: il faut mieux consommer mais surtout moins consommer, c'est ce qu'on fait à la maison mais ça prend du temps et pour la bouffe c'est plus cher
 

Membres parcourant cette Discussion (Membres : 0, Invités : 1)

Annonce

  Adblock détecté

Bien sûr, les logiciels qui bloquent les publicités font du bon boulot, mais ils bloquent également l'accès aux pages de ce forum. Les revenus fournis par ces publicités nous permettent de vous offrir cet espace d'échanges. Aussi nous vous serions reconnaissant de bien vouloir le désactiver pour le domaine VAG-Technique.fr.