1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
  2. Suite à la migration du forum, si vous étiez membre alors il vous faudra faire une demande de nouveau mot de passe en cliquant ce LIEN.
    Rejeter la notice

Lu dans la presse: "Porsche prend le contrôle effectif de vw"

Discussion dans 'A propos de VAG' créé par vincent_B, 29 Mars 2007.

  1. Porsche prend le contrôle effectif de Volkswagen

    Le constructeur automobile allemand Porsche a pris mercredi le contrôle de fait de son compatriote Volkswagen, numéro un européen du secteur, en portant à 30,94% sa part des droits de vote.


    En franchissant le seuil des 30%, Porsche se voit contraint par la législation allemande de lancer une offre publique d'achat sur le reste du capital de VW. Il a confirmé avoir l'intention de ne proposer que le prix plancher fixé par la loi, pour les actions ordinaires comme pour les titres préférentiels. Ces prix de référence - nettement inférieurs aux cours actuels des titres - valorisent Volkswagen autour de 35,85 milliards d'euros alors que le groupe affiche une capitalisation supérieure à 42 milliards.
    Porsche a clairement expliqué qu'il n'avait pas l'intention de prendre la majorité de Volkswagen par le biais de l'offre obligatoire, qui doit encore obtenir le feu des autorités de marché. Le constructeur de voitures de sport a confirmé mercredi son intention d'offrir 100,92 euros par action ordinaire et a dit tabler sur un prix de 65,45 euros par action préférentielle, sur la base d'un calcul provisoire du cours moyen sur les trois derniers mois.

    Eviter une offre obligatoire ultérieure
    Porsche a souligné que le lancement d'une offre aujourd'hui l'exonérerait d'une offre obligatoire ultérieure dans le cas où il se renforcerait encore au capital de VW. Cela lui permettrait notamment de faire barrage à une éventuelle tentative d'un fonds spéculatif ou d'un groupe de capital-investissement d'influer sur la stratégie ou la gestion de Volkswagen.
    Porsche a exercé lundi l'option dont il disposait sur 3,6% du capital de Volkswagen et devait prendre possession des titres ce mercredi.
    "Nous pensons que Porsche n'est pas intéressé par un rachat de VW à court terme et qu'il souhaite simplement augmenter sa participation graduellement au fil du temps", commente Sabine Blümel, analyste de Banca IMI, dans une note aux clients, soulignant le prix d'offre bas et l'absence de seuil minimum d'apport dans l'offre. Elle ajoute que le prix de 100,92 euros par action VW devrait constituer un nouveau plancher pour la valeur. L'action a inscrit lundi un nouveau plus haut historique à 119,18 euros.
    Porsche et le Land allemand de Basse-Saxe, qui détient environ 20% du capital de VW, contrôlent désormais ensemble plus de la moitié des droits de vote de ce dernier. Le ministre-président du Land, Christian Wulff, a déclaré mardi ne pas exclure de porter la part de la Basse-Saxe à 25% mais il a ajouté ne pas juger une telle montée nécessaire pour l'instant.
    Porsche dit vouloir conforter sa relation étroite avec Volkswagen - qui lui fournit un tiers des composants entrant dans la fabrication de ses propres modèles - dans la perspective de l'abrogation, possible dès cette année, de la loi allemande limitant les droits de vote individuels dans VW.
    Reuters
     
    Tags:
  2. Publicité Annonceurs

Partager cette page

Chargement...