Bienvenu dans notre communauté !

Soit le bienvenu sur notre forum d'entre-aide mécanique spécialisé dans les véhicules du groupe VW. N'hésite pas à t'inscrire pour bénéficier d'un accès libre et sans limites à la base de connaissance que représente ce forum, ainsi qu'au savoir et conseils de ses membres. Nous voulons notre communauté simple et sans fioritures. À bientôt.

S'incrire maintenant

Publicité

Les membres ne voient pas cette publicité.

ren13000

Nouveau
Inscrit
26/1/20
messages
8
Marque
VW
Modèle
Golf
Date
1/11/06
Cylindrée
2
Km
360000
Type
Diesel
Code moteur
BMM
VCDS
Non

Publicité

Les membres ne voient pas cette publicité.
Bonjour,

Je vois certains tutos de changement de plaquettes de freins appliquer une couche de graisse cuivrée ou céramique sur les surfaces de contacts entre plaquettes et étriers de freins, rien n'est indiqué a ce sujet dans le manuel d'atelier Elsawin de chez VW.

Vous devez être enregistré pour pouvoir accèder à cette image

Mes questionnements sont les suivants :

Si le but est de garantir la bonne translation des plaquettes dans l’étrier, la graisse déposée a cet endroit ne risque elle pas d'attirer des poussières et autres saletés ce qui aurait du-coup l'effet inverse au fil des kilomètres parcourus ?

La graisse en chauffant ne risque elle pas de couler sur les surfaces de contact entre disque et plaquette et du-coup de diminuer les performances de freinage ?

Merci par avance
 

nico-jr

Débutant
Inscrit
28/1/20
messages
36
Marque
VW
Modèle
golf
Date
21/9/01
Cylindrée
1.9
Km
277000
Type
Diesel
Code moteur
ARL
VCDS
Non
Une fine couche de graisse cuivré haute température assure un bon mouvement des plaquettes surtout sur le long terme et évitera l'apparition de rouille qui en formant une épaisseur peut finir par faire gripper les plaquettes.

Pour moi le seul cas ou il n'est pas nécessaire d'appliquer de la graisse cuivré c'est si le montage des plaquettes se fait avec des pattes métallique qui se placent entre les plaquette et l'étrier ou le support d'étrier.

Si je remonte des freins avec ce type de pattes métallique je met au moins un peu de graisse cuivré sous cette patte pour éviter l'apparition de rouille entre ces pattes métallique et l'étrier ou le support d'étrier suivant le montage.

Les pattes métallique dont je parle:
Vous devez être enregistré pour pouvoir accèder à cette image
 
Dernière édition:

MacGUYvert

Membres
Inscrit
6/12/19
messages
327
Localisation
S&Marne et Alsace
Marque
Audi
Modèle
100
Date
4/12/19
Cylindrée
2.8
Km
409999
Type
Essence
Code moteur
AAH
VCDS
VCDS
+1 avec Nico JR que je salue

le problème n 'est pas le serrage des freins , mais le relachement pour permettre aux plaquettes de reculer d'un dixième de millimètre , car le système ne dispose pas de ressorts de rappel .

Un léger film de graisse haute température , même couvert à la longue par de la poussière empèchera la corrosion de se former entre le dos de la plaquette et la glissière , sans cela le système grippera pour de bon empèchant la plaquette de reculer , et cela gardera la plaquette appliquée en permanence contre le disque , et créera un frottement et une très forte montée en température , le disque ayant bleui ou même rougi , affectera la conduite en créant une dérive , mais le plus important , sera le transfert de chaleur vers le cylindre de frein et en dépassant les 100°c va faire bouillir la molécule ou les molécules d'eau ( h2o) contenues dans le liquide de frein hydrofuge qui n 'a bien souvent jamais été renouvelé .(purgé )

Cette molécule d'eau en ébullition va augmenter de 17 fois son volume et la pédale compressant des bulles d'air va devenir spongieuse , mais le processus est irréversible , en refroidissant , la bulle d'air ne redevient plus une molécule d'eau , et ce sera l 'accident avec le prétexte bien connu : "mes freins ont laché "

Publicité

Les membres ne voient pas cette publicité.
 

Discussions similaires

Membres en train de lire

Publicité

Les membres ne voient pas cette publicité.
Haut Bas