Bienvenu dans notre communauté !

Soit le bienvenu sur notre forum d'entre-aide mécanique spécialisé dans les véhicules du groupe VW. N'hésite pas à t'inscrire pour bénéficier d'un accès libre et sans limites à la base de connaissance que représente ce forum, ainsi qu'au savoir et conseils de ses membres. Nous voulons notre communauté simple et sans fioritures. À bientôt.

S'incrire maintenant

Publicité

Les membres ne voient pas cette publicité.

Publicité

Les membres ne voient pas cette publicité.
Ça y’est, j’ai un peu de temps, je vous fais ce tuto comme promis.

Alors, c’est la première fois que je démonte ma voiture, je l’ai récupéré l’an dernier et j’ai eue pas mal de soucis avec.

En plus, j’ai pris une rambarde de sécurité un soir de pluie battante, j’étais dégoûté.

J’ai donc emmené la voiture chez AUDI un jour ou j’avais quelques jours devant moi, j’étais sous garantie et je voulais m’en servir…

Bien mal m’en a pris, pour la faire courte, la garantie prenait 40% de la main d’œuvre et des pièces…

Autant dire qu’avec une main d’œuvre à 149€ de l’heure, j’étais largement de ma poche et ça m’a gavé.

En plus, un diagnostic de 350 euros pour 3 problèmes que j’avais diagnostiqués et un non !

Donc, j’ai pris mon courage à deux mains et je me suis attelé à la tâche en suivant les tutos du site et en me renseignant un peu partout car je n’avais pas de doc !

Alors voilà, il vous faudra tout d’abord ouvrir les fenêtres de la voiture, débrancher la batterie, et personnellement, j’ai placé une microfibre sous le loquet du coffre, afin de rabattre le hayon sans le fermer totalement.

Il faudra purger le liquide de refroidissement et idéalement, vidanger l’huile (si elle n’est pas vieille, vous pourrez la remettre à condition d’avoir fait la vidange dans un récipient propre).

Ensuite, ouverture du capot, et on enlève le cache moteur.

Et c’est là que les problèmes ont commencé !!!

J’ai démonté en faisant un circuit «carré» en partant du bas gauche :

Vous devez être enregistré pour pouvoir accèder à cette image


PARTIE 1 :
  • On débranche le connecteur sous l’unité de commande du papillon J338 ainsi que les trois vis (21)… cette unité est propre, pas besoin de la tomber, on plie et on passe sous la durite de LDR sans casser cette dernière !
  • On retire le collier du tuyau EGR (31).
  • On dévisse les 4 vis opposées (18) et on peut retirer le tuyau de guidage d’air en faisant attention de ne pas abîmer les pions de centrage (20).

  • Ensuite, il faudra dévisser l’attache du puits de jauge à huile ainsi que deux vis sur le support (pas besoin de démonter ce support en entier)…. Rien de compliqué pour le moment.

PARTIE 2 :
  • On débranche les 3 connecteurs des injecteurs (on les marque si besoin) ainsi que les 3 connecteurs de bougies de préchauffages (pas de photos !)
  • on débranche la sonde lambda et on la dévisse avec une clé de 17 il me semble, ça permet de passer un coup de soufflette dedans.
  • On débranche le transmetteur de température du LDR

  • Ensuite, il faut détacher le gros câble d’alimentation de son support. Personnellement, j’ai coupé la bande de tissus car je galérais trop et je l’ai recollée directement pour ne pas avoir à raccrocher tout ça plus tard.
  • On passe sur le côté gauche et on débranche tous les connecteurs d’injecteurs et les bougies sauf le dernier injecteur, il me semble qu’on n’a pas besoin et il n’est pas très accessible.
  • On débranche les 2 connecteurs électriques et on détache les 3 connecteurs et tuyaux du support (gros cercle bleu).


  • Et enfin, on peut s’occuper de bouger le faisceau de câble et tuyaux en vert.
  • ATTENTION TRIANGLE VERT, il s’agit d’une sorte de gros plot en plastique qui maintient le circuit de LDR, il est logé dans le support, il faut le faire glisser vers l’arrière, je recommande l’utilisation de WD40 pour éviter de forcer, c'est très fragile, j’ai cassé une attache et j’ai eu toutes les peines du monde pour remplacer tout le tube sur internet (car je n’ai pas trouvé les attaches séparément), ces derniers sont cuits et très cassants et oui, ils sont collés entre le turbo et le fond du moteur, je vous exhorte à débrancher les 2 tuyaux de retour LDR 44 et 55), pour votre sérénité et votre santé mentale, car casser un truc à ce moment-là du démontage ne vous met pas dans de bonnes conditions pour la suite !!!

  • Une fois que tout est dégagé, on peut retirer ce support en faisant attention, car certains tuyaux sont attachés, DESSOUS, il y a 3 vis.
  • Nous pouvons maintenant déconnecter le tuyau d’admission de fuel haute pression avec une clé de 14 je crois et la déposer en protégeant chaque extrémité.

  • Ainsi que sur les rampes (rien ne doit rentrer dans ces trous sous peine de bloquer un injecteur).
  • On finit par le désolidariser les tube de dépression et démonter son support (2 vis).


  • Normalement, on devrait enlever le transmetteur de pression de carburant G247, mais il faut une clé particulière que je n’avais pas, il faut oublier la clé plate, c’est bien spécifié dans le manuel d’entretien, mais comme je ne l’avais pas à ce moment-là… et bien j’ai essayé ! c’est bien serré (65 Nm) et la clé plate glisse et déforme le corps du transmetteur. Du coup, j’ai forcé pour retirer la tubulure d’admission et j’ai cassé un petit bout de la prise (sans gravité) mais ayant démonté cette pièce plusieurs fois, j’ai trouvé la solution qui simplifie grandement le travail d’extraction et de repositionnement de la tubulure car sa passe au millimètre comme le disais un abonné du forum …
  • En fait, il faut retire une vis sur deux des deux pattes d’encrage du moteur et, avec un marteau et une rallonge, taper dessus pour les faire basculer à fond en avant.


  • On y est !!! Enfin, on peut s’occuper de l’admission !!! Mais le travail n’est pas fini… il y a des astuces !!! Par exemple, il va falloir utiliser une clé à Allen de 5 pour retire certaines vis car les passages sont trop étroit pour passer une clé… enfin sauf si vous avez une clé à 6 pans de 15 0 20 cm !!!

  • LA VIS 3 !!!!!!!!! mais ça se fait, c’est serré à 9 Nm et avec un petit tube pour faire levier, ça se desserre tout seul.


Une fois que toutes les vis sont bien retirées :



  • Et bien on se débrouille pour retirer petit à petit le collecteur… SANS S’ÉNERVER !!! Tout doucement en retirant les câbles un par un et en regardant où ça bloque, mais j’insiste : si vous basculez les crochets d’attache moteur à fond en avant, ça va bien, mais ça passe au millipoildeluc !

Tout ça pour en arriver là :



Et là, c’est la deuxième fois que je l’ouvre !!! J’ai déjà changé la vanne de régulation sur cette photo, je ne sais pas si tu arrives à voir cette ***** au fond du V, mais quand j’ai enlevé le collecteur la première fois, j’avais du liquide jusqu’à la moitié du radiateur d’huile !!! J’ai bien failli m’évanouir !!!

Rapidement pour la suite, il faut donc retirer les colliers du radiateur ainsi que 4 vis dans mon souvenir et là, tu comprendras pourquoi je t’ai dit de vidanger LDR et huile … ce que je n’avais pas fait, j’étais trop impatient de tout changer et je n’ai pas pensé aux conséquences… tout ton radiateur se vide de LDR et d’huile au fond du V… c’est d’ailleurs pour ça que j’ai redémontrer car j’avais tout remonté à la hâte pour ne pas oublier comment j’avais démonté ; du coup, je n’ai pas pris le temps de nettoyer. Comme j’avais du temps, j’ai commandé des joints pour l’admission (ils étaient sec) et j’ai passé un coup de kasher dedans… l’huile et le LDR étant plus léger que l’eau, j’ai commencé à remplir mon V au tuyau d’arrosage et par débordement, tout a coulé le long de la face avant, ensuite, j’ai balancé un coup de kasher dans le V (uniquement) et sur le face avant puis j’ai aspiré l’eau et j’ai séché avec la soufflette du compresseur…

J’étais soulagé et satisfait de voir le fond de ce moteur …enfin !!!

Je viens de me rendre compte que la photo n’est pas la bonne, mais je n’en ai pas d’autres… il manque le système EGR qui est fixé au-dessus du radiateur d’huile… simple à retirer :

  • Retirer le collier métallique fixé au tuyau métallique cannelé.
  • Retirer les vis
  • Retire le collier du tuyau noir d’arrivé de LDR sur le devant.
  • Ne pas hésiter à forcer un peu pour retirer le tuyau métallique mais faire tout de même attention car le vanne est couplé à la vanne de régulation pas un embout (en vert sur la photo)
  • J’ai entouré la durite de dépression en bleu car il faut bien la faire passer au-dessus de la vanne EGR, mais en dessous du collecteur lors du remontage ! pour ma part, j’ai oublié et elle passe par-dessus !
PARTIE 3

Et là, vous croyez que vous êtes pèze et que vous avez le droit de vous octroyer une pose avec une petite mousse !!!

Eh bien oui, si vous voulez… mais ne pensez pas que c’est du tout cuit.

Le remontage est plus rapide que le démontage car tout est bien organisé et que vous ne découvrez plus tout au fur et à mesure, mais il reste des pièges surtout en ce qui concerne le remontage de l’admission.

Pour la repose de l’admission, mettre au préalable dans les trous les vis 3 et 4 (sur le schéma précédent… il faut y aller doucement pour ne pas faire sauter les vis… vous pouvez mettre de la graisse dans les trous de l’admission pour « coller » les vis en position haute, il faudrait essayer, je ne l’ai pas fait car je n’avais pas de graisse de roulement !

En prenant son temps sans s’énerver, ça m’a pris 3 minutes en faisant des poses pour réfléchir. Une fois que c’est fait, serrer au couple selon méthode suivante :

  • Tout serrer au contact
  • Serrer 1, 2, 3,4 à 5 Nm
  • Serrer 1, 2, 3,4 à 9 Nm
  • Serrer toutes les autres à 9 Nm (et refaire une passe de vérification)
Je n’ai pas pu serrer la 3 au couple avec la clé à Allen, alors j’ai fait un test d’effort sur la vis d’à côté serrée à 9 Nm avec la clé à Allen et j’ai essayé de reproduire cette force sur la vis 3… de toute façon, la clé finie par ripper et on doit être à environ 9 NM

Pour le reste, tout refaire en sens inverse. J’en ai profité pour envoyer un coup de soufflette et mettre de la bombe contact dans tous les branchements … ça ne mange pas de pain ! Procéder dans l’ordre inverse. Il n’y a pas de difficultés particulières à part peut-être le tuyau de vanne EGR sur le devant… le secret et de tout mettre en place sans serrer afin d’avoir suffisamment de débattement et pouvoir mettre ce collier de tuyau un peu difficile.

Pour le remplissage de LDR, je vous ferais cela une autre fois, je suis un peu fatigué… je viens de passer presque 8 heures sur ce post !

Bon courage à vous !!! il faut juste être patient et avoir du temps devant soit (2 jours étant le maximum pour la première fois. La deuxième fois je l’ai refait en 7 heures avec nettoyage, remplacements de joints recherches de vis dans le moteur avec remontage de l’admission et re-remontage de l’admission.. Rangement des outils et nettoyage de la place !) et AUDI facture 6h30 pour des pros avec la doc, l’expérience, les outils et la place… à 149 euros de l’air, j’ai économisé 2800 euros par rapport au devis… satisfaisant non ?

 
Dernière modification par un modérateur:

transpo102

Membres
Inscrit
11/12/19
messages
428
Localisation
Gironde
Marque
VW
Modèle
california
Date
15/10/01
Cylindrée
2.5
Km
191501
Type
Diesel
Code moteur
ACV
Code boite
FJS
VCDS
VCDS
mais ne pensez pas que c’est du tout cuit.
Apparemment non !:eek:

Super tuto en tous cas (y)

Publicité

Les membres ne voient pas cette publicité.
 

Membres en train de lire

Publicité

Les membres ne voient pas cette publicité.
Haut Bas