Utiliser votre façade en briques rouges comme stockage d'énergie électrique/supercondensateurs (1 lecteur)

dsts

Réputé
1/12/19
216
158
43
Marque
Porsche
Modèle
Boxster
Date
31/1/17
Cylindrée
2.5
Code moteur
9620
Km
87200
Type
Essence
VCDS
Non
Vous devez être un membre de la communauté pour accèder aux images attachées


Bonjour,

c'est peut-être pour demain, mais une équipe de scientifiques de l'Université Washington à St Louis a trouvé un moyen de transformer les briques en dispositifs de stockage d'énergie électrique.
La photo ci-avant n'est pas un trucage, mais est réelle.
Source:
Vous devez être un membre de la communauté pour accèder aux images attachées

Pour transformer des briques rouges ordinaires en supercondensateurs, ils les ont enduites d'un polymère conducteur appelé PEDOT ( 3,4-éthylènedioxythiophène) . Ce matériau est composé de nanofibres qui se frayent un chemin à l'intérieur de la structure poreuse des briques, transformant finalement le tout en «une éponge ionique» qui conduit et stocke l'énergie. ( La brique cuite se compose principalement de particules fusionnées de silice (SiO 2 ), d'alumine (Al 2 O 3 ) et d'hématite (α-Fe 2 O 3 ) . La couleur rouge d'une brique provient de l'hématite (dont le nom vient du latin haematites, lui-même emprunté du grec αίματίτης, dérivé de αίμα qui signifie « sang »). L'hématite est déjà depuis longtemps utilisée dans diverses batteries et supercondensateurs (FeN x , FeP et Li 5 FeO 4, fabrication d' anodes de supercondensateurs FeOOH, etc)...

La recherche a été publiée ici:

Vous devez être un membre de la communauté pour accèder aux images attachées

Ces briques deviennent des supercondensateurs, qui peuvent stocker de plus grandes quantités d'énergie et être chargées et déchargées plus rapidement que les batteries. Ils peuvent être empilés ensemble pour créer un dispositif de stockage d'énergie plus grand ou plus petit, et tout le mur est ensuite fini avec une couche d'époxy pour empêcher les éléments d'entrer dans la brique et décharger l'énergie.

Vous devez être un membre de la communauté pour accèder aux images attachées


Lors de tests, l'équipe a montré qu'une brique pouvait se charger à 3 volts en 10 secondes, puis allumer une LED verte pendant 10 minutes (Voir photo ci-avant cet article). Cela a même fonctionné sous l'eau. En augmentant la portée, l'équipe affirme que ces briques électriques pourraient être reliées à des sources renouvelables telles que les cellules solaires, pour faire fonctionner une gamme de capteurs et de lumières microélectroniques. Et en tant que supercondensateur, les briques pouvaient être rechargées des centaines de milliers de fois par heure.

Vous devez être un membre de la communauté pour accèder aux images attachées


Julio D'Arcy, auteur principal de l'étude déclare: «Les briques revêtues de PEDOT sont des éléments de base idéaux qui peuvent alimenter l'éclairage de secours. Nous pensons que cela pourrait être une réalité lorsque vous connectez nos briques à des cellules solaires; 50 briques permettraient d'alimenter l'éclairage de secours pendant cinq heures. La méthode serait simple et peu coûteuse à mettre en œuvre, et peut être appliquée sur des briques neuves ou pour recycler les anciennes».



J'ai mis ces quelques illustrations à destination de ceux dont le cerveau n'est pas encore fondu en cette période caniculaire et également pour "faire plus scientifique"...
Maintenant, une dernière illustration pour tous...

Vous devez être un membre de la communauté pour accèder aux images attachées
Ce petit cochon a construit une batterie que tout le monde pense être un mur de briques… (Image tirée de «L'histoire des trois petits cochons» (1904).

Bonne journée et bonne route!
 

Membres parcourant cette Discussion (Membres : 0, Invités : 0)

Annonce