Bienvenu dans notre communauté !

Soit le bienvenu sur notre forum d'entre-aide mécanique spécialisé dans les véhicules du groupe VW. N'hésite pas à t'inscrire pour bénéficier d'un accès libre et sans limites à la base de connaissance que représente ce forum, ainsi qu'au savoir et conseils de ses membres. Nous voulons notre communauté simple et sans fioritures. À bientôt.

S'incrire maintenant

Publicité

Les membres ne voient pas cette publicité.

Jowey

Membres
Inscrit
12/3/22
messages
13
Localisation
Reims
Marque
VW
Modèle
Polo
Date
1/5/05
Cylindrée
1.4
Km
199321
Type
Essence
Code moteur
Bbz
Code boite
GRY
VIN
WVWZZZ9NZ6Y076506
VCDS
VCDS

Publicité

Les membres ne voient pas cette publicité.
Bonjour / Bonsoir tout le monde!

J'espère ne pas me tromper dans la création de cette discussion, sinon n'hésitez pas à me le faire savoir, je corrigerai mon erreur.😅

Cela fait déjà un petit moment que je me tâte à ouvrir cette discussion, mais étant à court d'idées, j'espère que vous pourrez éclairer ma lanterne.

Cela fait un certain temps que j'ai un souci de ralenti avec ma polo 9n3 bbz atmo (j'avais d'ailleurs trouvé un sujet sur le forum de quelqu'un avec un problème de ralenti, mais n'étant pas dans le même cas de figure, je me permets de recréer une discussion).

Moteur chaud, lorsque je passe au point mort, que ce soit pour m'arrêter ou voiture élancée, mon ralenti, qui devrait se stabiliser normalement à 700 tr/min, descend 99% du temps sous cette barre, ce qui entraîne une sorte d'étouffement du moteur avant de se stabiliser à son régime de ralenti. (je dis 99% du temps parce que certaines fois, sans pouvoir me l'expliquer, le ralenti va descendre et se stopper correctement à son régime "normal").

Ce problème se répercute du coup aussi au moment de lancer la voiture en première: au point de patinage, si je me contente de simplement de rester sur le point de patinage, la voiture ne tient pas et commence à s'étouffer (on passe aux alentours des 300tr/min..) jusqu'à caler si je ne joue pas avec le régime (d'ailleurs, si j'abuse de l'accélérateur sur le point de patinage, les variations de régime peuvent aussi la faire caler...)

Il faut savoir que sur starter, ce problème est contrebalancé (ainsi qu'avec la clim allumée, vu que l'angle du papillon augmente, mais dans une moindre mesure). J'avais aussi réussi à atténuer le problème lorsque j'avais changé mes bougies (potentiel piste?) mais il est vite revenu.
ce problème entraîne aussi des soucis de démarrage à froid très fréquents... Dans la globalité, ce n'est pas viable pour ma voiture.

Avec mes recherches et mes "expériences", j'ai découvert que ce qui permettait de contre-balancer cette fluctuation de régime avant la stabilisation, c'était l'angle d'ouverture de mon papillon. En effet, quand je passe en régime de ralenti et que le phénomène intervient, j'ai pu voir de mes yeux l'angle du papillon fluctuer (comme s'il ne savait pas quel angle prendre) avant de se stabiliser.

Plusieurs hypothèses se sont présentées à moi en cherchant sur des forums divers, en discutant avec des connaissances etc.
- Papillon (je l'ai déjà recalibré par VCDS, et je l'entends à chaque mise de contact se calibrer)
- fuite à l'admission (cf. paragraphe du dessous)
- pression de carburant (ce problème peut me faire tourner pauvre d'après des codes défauts que j'ai pu avoir par le passé, donc j'ai pensé à cette éventualité)

Aujourd'hui, je pense -peut-être à tort- que le problème pourrait venir de l'admission, et peut-être une fuite dans cette zone . Certaines raisons me poussent à croire cela, notamment des valeurs que j'ai pu relever sur VCDS comme la pression captée par mon capteur de pression à l'admission. D'après une connaissance, il devrait détecter, en temps normal, une valeur de 1000mbar. effectivement, moteur éteint, le capteur détecte bien cette pression (je ne sais pas si ça a de la valeur, mais je préfère ne rien oublier), mais, une fois moteur démarré, la pression chute à environ 300mbar, ce qui, d'après cette même connaissance et dans ses termes fait que "la voiture croit qu'elle est en altitude", ce qui entraînerait ce décalage entre les données relevées et la réalité.

J'ai sûrement oublié beaucoup de choses, mais vous avez une idée approximative du problème. Aujourd'hui, j'ai essayé beaucoup de choses et tenté différentes techniques pour détecter une potentielle fuite dont l'existence n'est même pas véritablement avérée. Je ne suis encore qu'un débutant en la matière, vous le voyez sûrement, mais j'espère humblement que vous accepterez de me partager quelques précieux conseils, vous qui, pour la plupart, avez une certaine expérience mécanique en la matière.

mon dernier scan date un peu mais si cela peut aider en termes de codes défauts:

-
1 Code défaut trouvé:
01598 - Tension de la batterie de traction
07-10 - Signal trop bas - Intermittent
(celui-ci revenait constamment avant que je change mon régulateur d'alternateur. Je ne sais pas s'il pourrait y avoir un lien, donc je vous le partage)

sinon je n'ai aucun défaut de misfire ou autre.

J'ai quelques vidéos pour mettre en image mes explications ainsi que mon vin dûment récupéré grâce aux précieux tuto des membres.

Vidéos:
-un démarrage difficile
-quelques accélérations pour montrer l'effet de fluctuation quand le régime redescend (je fais monter le régime à 2000 et le laisse redescendre, c'est alors qu'on voit à 700 tours le régime descendre plus bas avant de se stabiliser. Ce phénomène est exacerbé quand je roule, l'aiguille pouvant même jouer au "yoyo" avant d'enfin se stabiliser, le plus souvent quand le véhicule s'arrête)
 

Pièces jointes

  • VIN POLO 9n3 BBZ.docx
    12.2 KB · Affichages: 6
  • démarrage difficile.mp4
    25.4 MB
  • ralenti.mp4
    36.4 MB

Tory972

Membres
Inscrit
5/5/21
messages
20
Localisation
Choisy-le-Roi, France
Marque
Audi
Modèle
A3
Date
8/2/13
Cylindrée
2.0
Km
130000
Type
Diesel
Code moteur
CRBC
Code boite
nc
Code pont
NCC
VIN
Nc
VCDS
VCDS
Bonjour / Bonsoir tout le monde!

J'espère ne pas me tromper dans la création de cette discussion, sinon n'hésitez pas à me le faire savoir, je corrigerai mon erreur.😅

Cela fait déjà un petit moment que je me tâte à ouvrir cette discussion, mais étant à court d'idées, j'espère que vous pourrez éclairer ma lanterne.

Cela fait un certain temps que j'ai un souci de ralenti avec ma polo 9n3 bbz atmo (j'avais d'ailleurs trouvé un sujet sur le forum de quelqu'un avec un problème de ralenti, mais n'étant pas dans le même cas de figure, je me permets de recréer une discussion).

Moteur chaud, lorsque je passe au point mort, que ce soit pour m'arrêter ou voiture élancée, mon ralenti, qui devrait se stabiliser normalement à 700 tr/min, descend 99% du temps sous cette barre, ce qui entraîne une sorte d'étouffement du moteur avant de se stabiliser à son régime de ralenti. (je dis 99% du temps parce que certaines fois, sans pouvoir me l'expliquer, le ralenti va descendre et se stopper correctement à son régime "normal").

Ce problème se répercute du coup aussi au moment de lancer la voiture en première: au point de patinage, si je me contente de simplement de rester sur le point de patinage, la voiture ne tient pas et commence à s'étouffer (on passe aux alentours des 300tr/min..) jusqu'à caler si je ne joue pas avec le régime (d'ailleurs, si j'abuse de l'accélérateur sur le point de patinage, les variations de régime peuvent aussi la faire caler...)

Il faut savoir que sur starter, ce problème est contrebalancé (ainsi qu'avec la clim allumée, vu que l'angle du papillon augmente, mais dans une moindre mesure). J'avais aussi réussi à atténuer le problème lorsque j'avais changé mes bougies (potentiel piste?) mais il est vite revenu.
ce problème entraîne aussi des soucis de démarrage à froid très fréquents... Dans la globalité, ce n'est pas viable pour ma voiture.

Avec mes recherches et mes "expériences", j'ai découvert que ce qui permettait de contre-balancer cette fluctuation de régime avant la stabilisation, c'était l'angle d'ouverture de mon papillon. En effet, quand je passe en régime de ralenti et que le phénomène intervient, j'ai pu voir de mes yeux l'angle du papillon fluctuer (comme s'il ne savait pas quel angle prendre) avant de se stabiliser.

Plusieurs hypothèses se sont présentées à moi en cherchant sur des forums divers, en discutant avec des connaissances etc.
- Papillon (je l'ai déjà recalibré par VCDS, et je l'entends à chaque mise de contact se calibrer)
- fuite à l'admission (cf. paragraphe du dessous)
- pression de carburant (ce problème peut me faire tourner pauvre d'après des codes défauts que j'ai pu avoir par le passé, donc j'ai pensé à cette éventualité)

Aujourd'hui, je pense -peut-être à tort- que le problème pourrait venir de l'admission, et peut-être une fuite dans cette zone . Certaines raisons me poussent à croire cela, notamment des valeurs que j'ai pu relever sur VCDS comme la pression captée par mon capteur de pression à l'admission. D'après une connaissance, il devrait détecter, en temps normal, une valeur de 1000mbar. effectivement, moteur éteint, le capteur détecte bien cette pression (je ne sais pas si ça a de la valeur, mais je préfère ne rien oublier), mais, une fois moteur démarré, la pression chute à environ 300mbar, ce qui, d'après cette même connaissance et dans ses termes fait que "la voiture croit qu'elle est en altitude", ce qui entraînerait ce décalage entre les données relevées et la réalité.

J'ai sûrement oublié beaucoup de choses, mais vous avez une idée approximative du problème. Aujourd'hui, j'ai essayé beaucoup de choses et tenté différentes techniques pour détecter une potentielle fuite dont l'existence n'est même pas véritablement avérée. Je ne suis encore qu'un débutant en la matière, vous le voyez sûrement, mais j'espère humblement que vous accepterez de me partager quelques précieux conseils, vous qui, pour la plupart, avez une certaine expérience mécanique en la matière.

mon dernier scan date un peu mais si cela peut aider en termes de codes défauts:

-
1 Code défaut trouvé:
01598 - Tension de la batterie de traction
07-10 - Signal trop bas - Intermittent
(celui-ci revenait constamment avant que je change mon régulateur d'alternateur. Je ne sais pas s'il pourrait y avoir un lien, donc je vous le partage)

sinon je n'ai aucun défaut de misfire ou autre.

J'ai quelques vidéos pour mettre en image mes explications ainsi que mon vin dûment récupéré grâce aux précieux tuto des membres.

Vidéos:
-un démarrage difficile
-quelques accélérations pour montrer l'effet de fluctuation quand le régime redescend (je fais monter le régime à 2000 et le laisse redescendre, c'est alors qu'on voit à 700 tours le régime descendre plus bas avant de se stabiliser. Ce phénomène est exacerbé quand je roule, l'aiguille pouvant même jouer au "yoyo" avant d'enfin se stabiliser, le plus souvent quand le véhicule s'arrête)
Bonjour,



Peut-être que tu fais référence au post de Pi3r4u, si oui, à la lecture de ton post et de tes vidéos, je peux t’affirmer que le problème semble identique.



Même problème de démarrage, mais qui était assez rare avant.

Maintenant, il est devenu fréquent.



On a fait quelque test/changements depuis comme le test avec la machine à fumée et rien non plus.

Le collecteur d’admission et le capteur de pression changé aussi sans succès.



Ce qui semble avoir amélioré le problème, c’est un nouveau remplacement de la vanne EGR.

La précédente ne remontait pas d’erreur et faisait parfaitement son adaptation, mais depuis le remplacement, le régime moteur parait plus stable et aussi un peu plus élevé…



Pas encore eu assez de temps pour vraiment tester, mais on donnera des nouvelles si l’amélioration se confirme.
 

Jowey

Membres
Inscrit
12/3/22
messages
13
Localisation
Reims
Marque
VW
Modèle
Polo
Date
1/5/05
Cylindrée
1.4
Km
199321
Type
Essence
Code moteur
Bbz
Code boite
GRY
VIN
WVWZZZ9NZ6Y076506
VCDS
VCDS
Bonjour,



Peut-être que tu fais référence au post de Pi3r4u, si oui, à la lecture de ton post et de tes vidéos, je peux t’affirmer que le problème semble identique.



Même problème de démarrage, mais qui était assez rare avant.

Maintenant, il est devenu fréquent.



On a fait quelque test/changements depuis comme le test avec la machine à fumée et rien non plus.

Le collecteur d’admission et le capteur de pression changé aussi sans succès.



Ce qui semble avoir amélioré le problème, c’est un nouveau remplacement de la vanne EGR.

La précédente ne remontait pas d’erreur et faisait parfaitement son adaptation, mais depuis le remplacement, le régime moteur parait plus stable et aussi un peu plus élevé…



Pas encore eu assez de temps pour vraiment tester, mais on donnera des nouvelles si l’amélioration se confirme.
Bonjour Tory! Merci pour ton retour! J'avais bien peur d'avoir un problème semblable.. Au vu de ton message j'imagine que les chutes de ralenti sont toujours présentes mais moins flagrantes qu'avant?

Hâte d'avoir de vos nouvelles du coup!

Publicité

Les membres ne voient pas cette publicité.
 

Membres en train de lire

Publicité

Les membres ne voient pas cette publicité.
Haut Bas